Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

 

Kathmandu_250.jpg Kathmandu_250r.jpg
 
Au carrefour des grandes civilisations de l’Asie, les monuments de la Vallée de Katmandu illustrent l’art népalais à son apogée. Il s’agit de sept groupes de sites hindous et bouddhiques, ainsi que des trois zones résidentielles où se situent les palais des villes royales de Katmandu, de Patan et de Bhaktapur. Parmi les 130 monuments, on trouve des lieux de pèlerinage, des sanctuaires, des bains et des jardins - objets de vénération pour ces deux religions.

En 1979, l’UNESCO a lancé une campagne destinée à la sauvegarde de ces monuments, menacés par la pollution, l’urbanisation galopante et le développement de la circulation automobile. L’inscription des monuments sur la Liste du patrimoine mondial et l’émission d’une médaille commémorative ont également eu lieu en 1979 dans le cadre de cette campagne.

L’avers représente la divinité hindoue Shiva avec le linga, symbole phallique. Au revers, on peut voir une série de stupas caractéristiques du style architectural de la vallée, surplombée par le fameux temple de Swayambu, ainsi que le toit d’un temple à plusieurs étages. La médaille a été dessinée par A. Chitrakar et gravée par Max Léognany.

Disponible en or, argent et bronze.

Photo © UNESCO/N. Burke

© UNESCO 1995-2008 - ID: 26423