Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Le Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
10424761273newspaper-readers.jpg
24-02-2005 2:20 pm Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura lancera le 1er mars, à New York, au siège de l’ONU (17h30), la Décennie des Nations Unies pour l’éducation en vue du développement durable (2005-2014). L’objectif principal de cette Décennie est d’inciter les gouvernements des Etats membres à intégrer le concept de développement durable dans leurs politiques éducatives et dans tous les aspects de l’apprentissage, pour susciter des changements de comportement permettant de créer une société plus viable et plus juste.
Le lancement officiel sera précédé d’une table ronde d’experts (15h30 – 17h, Salle 6), animée par le Professeur Steven Rockefeller, Président du Rockefeller Brothers Fund, qui se penchera notamment sur les objectifs de la Décennie, la mobilisation des ressources financières et le rôle des gouvernements, des ONG, de la société civile et du secteur privé.

En plaçant l’éducation au cœur du développement durable, cette Décennie vise à inciter les parties prenantes à améliorer la qualité de l’enseignement, faciliter les échanges entre les divers acteurs et la sensibilisation du public. Concept complexe, l’éducation en vue du développement durable dépasse le cadre de l’environnement (eau, changement climatique, biodiversité, prévention des catastrophes, production et consommation durables…). Elle englobe également les aspects économiques du développement (lutte contre la pauvreté, gestion des transformations sociales, tourisme durable…) et ses aspects socioculturels (promotion de la diversité culturelle, de l’égalité entre les sexes, des savoirs indigènes, lutte contre le HIV-sida…).

Pour le Directeur général, « Nous n’avons plus le choix : soit l’humanité adapte ses comportements en vue d’un développement durable, c’est-à-dire qu’elle cesse de polluer l’environnement, permet le renouvellement des ressources naturelles et contribue à l’amélioration du bien-être de tous, soit elle signe, à plus ou moins brève échéance, son propre arrêt de mort. L’éducation joue un rôle crucial dans la formation des citoyens. Pourtant, elle n’est pas toujours adaptée aux besoins des sociétés futures, aussi bien dans les pays développés que dans les pays en développement. L’éducation à l’environnement et au patrimoine culturel, par exemple, n’occupe pas la place qu’elle mérite dans tous les programmes scolaires, de même que les liens entre la culture et les sciences ne sont pas suffisamment mis en relief ».

En tant qu’Agence chef de file de la Décennie, l’UNESCO s’engagera à coordonner les efforts de l’ensemble du système des nations unies visant à intégrer la notion de développement durable dans les systèmes éducatifs formels et non formels. Dans ce but, l’UNESCO a élaboré, en consultation avec de nombreux partenaires et parties prenantes, un Programme d’application international pour la Décennie qui définit un cadre général et fournit aux partenaires des orientations et des conseils pour leur contribution à la Décennie.

Un mécanisme de suivi sera mis en place afin d’évaluer les résultats de la Décennie à partir d’indicateurs établis à différents niveaux : local, national, régional et international. Un rapport sur les progrès accomplis à mi-parcours sera présenté à la 65eme session de l’Assemblée générale des Nations Unies en 2010.

Le concept de développement durable a émergé dans les années 1980 en réponse à une prise de conscience grandissante de la nécessité de concilier le progrès économique et social et l’environnement. La Conférence des Nations Unies sur l’environnement humain (Stockholm, 1972) a attiré l’attention de la communauté internationale sur cette problématique. Le Sommet de la Terre (Rio de Janeiro, 1992) a accordé une forte priorité au rôle de l’éducation dans le développement durable, idée reprise et développée lors du Sommet mondial pour le développement (Johannesburg, 2002) qui a proposé la Décennie pour l’éducation en vue du développement durable, proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies, en décembre 2002.

L’UNESCO a édité un CD-rom - Teaching and Learning for a Sustainable Future - à l’attention des enseignants, formateurs d’enseignants, décideurs politiques et auteurs de manuels scolaires, disponible en anglais sur le site web de l’Organisation.


Lancement de la Décennie des Nations Unies pour l’éducation en vue du développement durable (2005-2014)
CD-ROM sur "Teaching and Learning for a Sustainable Future"


Source Avis aux médias N°2005-10
Auteur(s) UNESCOPRESSE



Archives

 ID: 25664 | guest (Lire) Mise à jour: 07-03-2005 11:49 am | © 2003 - UNESCO - Contact