Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Onze Etats ont désormais ratifié la Convention pour la sauvegarde du patrimoine immatériel
Contact éditorial : Sue Williams, Section des relations avec la presse, tél. + 33 (0)1 45 68 17 06 - Email

16-02-2005 11:20 am Onze Etats (Algérie, Maurice, Japon, Gabon, Panama, Chine, République centrafricaine, Lettonie, Lituanie, Bélarus, République de Corée) ont désormais ratifié la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO en octobre 2003. Le Directeur général s’est félicité de ce progrès, qui, seize mois seulement après son adoption, place cette Convention de l’UNESCO parmi celles ayant connu le rythme de ratification le plus rapide. « Si cette cadence est maintenue, a déclaré le Directeur général, nous pouvons nous attendre à une entrée en vigueur dès l’année prochaine. C’est une très bonne nouvelle pour tous ceux qui se préoccupent, à juste titre, des menaces qui pèsent sur ce patrimoine particulièrement vulnérable ».

Cette Convention, qui complète le dispositif normatif de l’UNESCO lié à la préservation du patrimoine culturel matériel, a pour objectif la sauvegarde des traditions et expressions orales, des arts du spectacle, des pratiques sociales, rituels et événements festifs, des savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel ainsi que des connaissances concernant la nature et l’univers que les communautés, groupes et individus se transmettent de génération en génération et considèrent comme partie intégrante de leur patrimoine culturel. Parmi les mesures prévues au titre de cet instrument figurent des inventaires nationaux mis à jour régulièrement, ainsi que deux listes : la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, et la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente.

Dans l’attente de l’entrée en vigueur de la Convention, qui sera effective trois mois après la date du dépôt de l’instrument de ratification du trentième Etat, l’UNESCO a instauré, depuis 2001, une Proclamation biennale de chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel, qui a déjà vu l’inscription de 47 manifestations au titre des années 2001 et 2003. Ces chefs d’œuvre seront intégrés à la Liste représentative du patrimoine immatériel dès l’entrée en vigueur de la Convention. « Le nombre croissant de candidatures reçues pour la Proclamation de 2005 – à ce jour 70 révèle lui aussi l’importance accordée par les Etats au patrimoine immatériel », a déclaré le Directeur général.


Site Internet



Source Communiqué de presse N°2005-19
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 25459 | guest (Lire) Mise à jour: 16-02-2005 5:04 pm | © 2003 - UNESCO - Contact