Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Lancement d’une initiative internationale contre les inondations à la Conférence des Nations Unies sur la prévention des catastrophes
Contact éditorial : A Kobe : Sue Williams - Section des relations avec la presse - tél. (portable) : +81 (0)80 3451 3704 - Email

19-01-2005 4:15 pm Une nouvelle initiative inter-agences* visant à limiter les pertes en vies humaines et réduire les dommages causées par les inondations a été lancée aujourd’hui par le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura. Le nouveau projet sera basé au futur Centre international sur les risques liés à l’eau et leur gestion (CHARM), hébergé par l’Institut de recherche des travaux publics, à Tsukuba (Japon). « Cette nouvelle initiative entend intégrer les aspects scientifiques, opérationnels, éducatifs de la gestion des inondations, y compris les réponses à apporter sur le plan social et de la communication afin de développer la prévention au sein du public », a déclaré le Directeur général, lors de la session spéciale que la Conférence mondiale des Nations Unies sur la prévention des catastrophes, réunie à Kobe, a consacré à ce problème.

L’initiative internationale constitue une réponse au nombre croissant de catastrophes liées à l’eau, des catastrophes touchant de plus en plus de personnes et de biens. Depuis 1992, le nombre de ces catastrophes liées à l’eau est passé d’un peu plus de 50 à plus de 150 par an. Elles emportent 25 000 vies et affectent 500 millions d’autres personnes. Leur coût pour l’économie mondiale s’élève annuellement à plus de 60 milliards (contre 10 milliards en 1950). Ce chiffre ne tient pas compte des atteintes aux biens culturels et aux ressources naturelles.

Les experts attribuent cette progression à la croissance démographique rapide, à l’urbanisation accrue et au coût toujours croissant des biens. Le changement climatique et le réchauffement exacerbent cette situation et, selon le Programme hydrologique international (PHI) de l’UNESCO, ils devraient encore augmenter la fréquence des catastrophes liées à l’eau.

Par ailleurs, les inondations sont des phénomènes naturels qui contribuent à la biodiversité et au maintien de divers écosystèmes, ainsi que de nombreuses activités humaines.

L’initiative internationale contre les inondations va promouvoir une approche intégrée de la gestion des inondations afin d’optimiser les apports à long terme de ces dernières et de réduire le plus possible les dommages et pertes en vies humaines. En vue d’y parvenir, l’initiative mettra l’accent sur la recherche, la formation, les réseaux d’information, la promotion de la bonne gouvernance et elle fournira une assistance technique.

* UNESCO, Organisation météorologique mondiale (OMM), Université des Nations Unies (UNU), secrétariat interinstitutions pour la mise en oeuvre de la Stratégie internationale pour la prévention des catastrophes (UN-SIPC), la Plateforme UN-SIPC pour la promotion de l’alerte précoce (PPEW), Association internationale des sciences hydrologiques (AISH)






Source Communiqué de presse N°2005-08
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 24689 | guest (Lire) Mise à jour: 20-01-2005 2:46 pm | © 2003 - UNESCO - Contact