Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Conférence internationale sur la biodiversité : science et gouvernance
Contact éditorial : Roni Amelan, Section des relations avec la presse, +33 (0)1 45 68 16 50 - Email
Contact audiovisuel : Carole Darmouni, Section de l'audiovisuel : +33 (0)1 45 68 54 81 - Email

14-01-2005 4:50 pm Plus de 1000 chercheurs, responsables politiques et représentants du secteur privé se réuniront du 24 au 28 janvier, au siège de l’UNESCO, à l’occasion d’une Conférence internationale sur la biodiversité : science et gouvernance, dont l’objectif est de tenter d’enrayer le taux alarmant d’extinction d’espèces vivantes et la destruction de leurs écosystèmes. L’un des principaux objectifs de la conférence, organisée sous les auspices de Jacques Chirac, Président de la République française, et de Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, est d’évaluer les connaissances actuelles et de définir les besoins en termes de recherche et d’expertise scientifique. Elle examinera aussi les approches publiques et privées en matière de conservation et de gestion de la biodiversité et explorera les différentes manières d’élaborer des critères de mesures et des systèmes d’observation afin de suivre l’évolution de la biodiversité.

Bien que 170 pays aient ratifié la Convention de 1992 sur la diversité biologique et que la communauté internationale se soit fortement engagée lors du Sommet mondial sur le développement durable (Johannesburg, Afrique du Sud, 2002) à réduire de façon significative l’érosion de la biodiversité d’ici 2010, de nombreuses espèces animales et végétales restent menacées d’extinction. L’Union mondiale pour la nature (UICN) estime que plus de 7 000 espèces animales sont menacées, tandis que le nombre d’espèces végétales menacées approche les 60 000.

« Cette conférence est une occasion importante de faire un état des lieux des connaissances scientifiques et de les mettre à la disposition des acteurs en présence, notamment des décideurs. C’est aussi l’occasion de mettre en relation la communauté scientifique, les responsables politiques et économiques et la société civile. Tous doivent travailler ensemble pour enrayer l’érosion de la biodiversité, qui compromet l’avenir de l’humanité sur Terre », a déclaré Koïchiro Matsuura.

Actuellement, la littérature scientifique recense moins de 1,5 millions d’espèces vivantes sur un total estimé à près de 30 millions. La biodiversité ne prend toutefois pas seulement en compte les espèces vivantes mais aussi toute la gamme des écosystèmes qu’elles constituent. La disparition d’écosystèmes, les récifs coralliens par exemple, est apparue comme un facteur augmentant la vulnérabilité des zones côtières en cas de catastrophes naturelles telles que le tsunami qui a frappé l’océan Indien le mois dernier.

Principaux éléments du programme* :

La première session de la conférence (le 24 janvier à 9h15) sera marquée par les discours, entre autres, de Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO et de Jacques Chirac, Président de la République française. Les autres intervenants seront notamment : Marc Ravalomanana, Président de la République de Madagascar ; Abdullah Badawi, Premier ministre de Malaisie ; Wangari Maathai, ministre adjointe à l’Environnement et aux Ressources naturelles du Kenya et lauréate du Prix Nobel de la Paix en 2004 ; Olusegun Obasanjo, Président du Nigeria ; François d’Aubert, ministre français de la Recherche ; Serge Lepeltier, ministre français de l’Ecologie et du Développement durable ; Klaus Toepfer, directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) ; Hamdallah Zedan, secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique (CDB) ; Valli Moosa, président de l’Union mondiale pour la nature (UICN).

A 14h30 s’ouvrira la première des quatre sessions plénières qui sera consacrée aux Enjeux de la science et de la gouvernance de la biodiversité. La deuxième session plénière (le 25 janvier, de 9h à 12h20) sera consacrée au thème Etat et évolution de la biodiversité dans le monde. Suivront des débats sur les Avantages sociaux, économiques et écologiques de la biodiversité (le 25 janvier, de 14h à 18h) et sur la Biodiversité et gestion des ressources vivantes (le 26 janvier, de 8h30 à 12h30).

Quinze ateliers auront également lieu pendant la conférence :

1. Gouvernance de la biodiversité ; 2. Agricultures et biodiversité : politiques, organisation et pratiques ; 3. Education environnementale et communication sur la biodiversité ; 4. Muséums, conservatoires, collections : stratégies et infrastructures pour inventorier la biodiversité ; 5. Pour faire face aux enjeux à l’horizon 2010 : financer la recherche pour la connaissance et la conservation ; 6. Pour une approche intégrée de la biodiversité ; 7. Biodiversité et zones urbaines ; 8. Biodiversité et santé des populations : une dimension écologique pour le futur ; 9. Diversité microbienne et société ; 10. Biodiversité : défis pour la gestion des pêches ; 11. Biodiversité, la nouvelle frontière pour l’innovation ; 12. Indicateurs de biodiversité et les « objectif 2010 » : difficultés scientifiques ; 13. Diversité biologique, diversité culturelle : enjeux autour des savoirs locaux ; 14. Modes d'appropriation et de gestion de la biodiversité ; 15. Gérer durablement la biodiversité tropicale et subtropicale : îles et forêts.
N.B : tous les ateliers auront lieu à l’UNESCO, à l’exception de l’atelier 1. (Gouvernance de la biodiversité), qui se tiendra au Muséum national d’histoire naturelle.

Des comptes-rendus des ateliers seront présentés le 28 janvier entre 9h et 10h30. Entre 11h et 13h, un message de la communauté scientifique sera délivré lors d’une session à laquelle participeront notamment Xavier Darcos, ministre délégué à la Coopération, au Développement et à la Francophonie ; Walter Erdelen, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour les sciences exactes et naturelles ; Stéphane Dion, ministre de l’Environnement (Canada) ; Guanhua Xu, ministre des Sciences et des Technologies (Chine) ; Elliot Morley, ministre de l’Environnement et de l’Agroenvironnement (Royaume-Uni) et François d’Aubert, ministre de la Recherche (France).

Les journalistes désirant couvrir la conférence sont priés de s’accréditer auprès de la Section des relations avec la presse de l’UNESCO : i.le-fournis@unesco.org - tel : +33 (0) 1 45 68 17 48, fax : +33 (0)1 45 68 56 52.


*Pour obtenir un programme complet de la conférence, qui s’accompagne d’un riche programme d’expositions et d’événements annexes, voir : www.unesco.org/mab


Programme de la conférence



Source Communiqué de presse No.2005-07
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 24543 | guest (Lire) Mise à jour: 24-01-2005 2:17 pm | © 2003 - UNESCO - Contact