Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
La Radio mobile de Tombouctou lutte contre les criquets
Contact éditorial : Stella Hughes, Secteur de la communication et de l’information,tél. 33 (0)1 45 68 40 41 - Email
Contact audiovisuel : Ariane Bailey, Unité Photo, tél. 33 (0)1 45 68 16 86 - Email

24-09-2004 10:15 am Tout au long du mois dernier, les habitants de Tombouctou au Mali se sont battus contre les nuages de criquets détruisant leurs récoltes, grâce à une valise radio donnée par l’UNESCO en 2001. « La valise radio est très, très importante dans cette lutte contre les criquets », explique le technicien radio Mahi Touré, « nous diffusons des programmes de crise quotidiens avec la valise, des programmes retransmis par les quatre radios de Tombouctou, pour dire aux gens où aller et comment s’organiser pour combattre l’invasion de criquets ».technicians.jpg

Avec peu de ressources gouvernementales disponibles pour des actions coûteuses comme la surveillance aérienne et la pulvérisation, Tombouctou doit s’appuyer sur des méthodes traditionnelles comme enfumer les criquets, taper sur les essaims avec des bâtons et les boubous traditionnels. Cela nécessite la mobilisation de beaucoup de monde. La radio mobile est emmenée jusqu’au P.C opérationnel de lutte contre les criquets et même jusque dans les champs pour diffuser en direct à destination des communautés locales.

Les langues parlées dans ces carrefours culturels incluent le tamacheq, le songhay, le peulh, l’arabe, le français et le bambara, et la radio est le seul moyen efficace d’assurer la diffusion de l’information dans toutes les communautés dans toutes les langues afin que l’information soit comprise par tous. Elle permet également aux habitants de participer, de parler et de partager le savoir traditionnel – ce qui se trouve être vital en ce moment.

« Les anciens expliquent les méthodes traditionnelles de lutte contre les nuages de criquets. Nous diffusons aussi des appels pour mobiliser les villageois. Aujourd’hui, l’armée et la jeunesse de Tombouctou seront ensemble pour combattre les essaims », explique Mahi Touré. Des émissions spéciales réunissent les quatre radios chaque jour entre 9h et 11h et de 22h jusqu’à minuit. « Il n’y a jamais eu un moyen aussi efficace de mobiliser les gens de la région auparavant », fait remarquer Mahi Touré.

Les animateurs radio utilisent le télécentre local pour obtenir les informations en temps réel pour leur émission. A l’origine, la valise radio a été donnée par l’UNESCO - dans le cadre du Programme des centres communautaires multimédia – pour aider les stations de radio à utiliser au maximum les ressources du télécentre. Les équipes de chacune des stations radio ont reçu une formation de recherche sur Internet et surfent en vue de réaliser des programmes autour d’informations récoltées sur des sites ; ils expliquent ces données et en discute avec un expert local en plusieurs langues.

Dans des moments moins dramatiques, les stations de radio utilisent également la valise radio pour couvrir des événements sportifs tels que des matches de football et des manifestations officielles. La valise est même été très demandée pour donner une touche spéciale aux mariages touaregs dans les camps nomades du désert qui entourent Tombouctou.

Mais avec la crise actuelle des criquets, il est apparu clairement que la valise avait un rôle vital à jouer en permettant de toucher les populations de douzaines de villages éparpillés dans toute la zone et l’UNESCO a décidé de fournir une valise radio de 100 watts aux stations de radios locales, ce qui augmentera grandement le rayon de diffusion par rapport aux 15 à 20 kilomètres actuellement possibles avec l’émetteur de 30 watts.

Bien que les radios de Tombouctou soient petites et manquent de moyens, elles sont toujours parvenues à partager le coût de maintenance de la valise et à réaliser des émissions hors-studio chaque semaine depuis trois ans. La valise radio est fabriquée par la société canadienne Wantok Entreprises et est conçue pour être extrêmement simple à utiliser et pour supporter des conditions particulièrement rudes telles que celles du désert du Sahara.


URL CMC : www.unesco.org/webworld/cmc
URL de la valise radio : www.wantokent.com






Source Feature 2004 - 2
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 22853 | guest (Lire) Mise à jour: 17-01-2005 2:20 pm | © 2003 - UNESCO - Contact