Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Remise du Prix Felix Houphouet-Boigny pour la recherche de la paix 2003 à Mgr Etchegaray et à Mustafa Ceric, Grand Mufti de Bosnie

Le Grand Mufti de Bosnie, Mustafa Ceric et le Cardinal Roger Etchegaray, ancien Président du Conseil pontifical Justice et Paix, recevront le 21 septembre au siège de l’UNESCO (14h30, Salle I) le Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix 2003.



De nombreuses personnalités religieuses, cardinaux, imams et rabbins, des académiciens et des personnalités des communautés politiques et culturelles assisteront à cette cérémonie. Le Président du Conseil des ministres de Bosnie Herzégovine, Adnan Terzic, des représentants de chefs d’Etat, ainsi que des délégations ministérielles sont également attendus. Du côté africain, il convient de signaler la présence de l’ancien Président de la République de Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié, et de l’ancien Premier ministre de ce pays, Alassane Dramane Ouattara.

En annonçant le choix du jury, son Président Henry Kissinger a déclaré : « Ces deux personnalités religieuses ont été choisies en reconnaissance de leur action en faveur du dialogue entre les religions, de la tolérance et de la paix. Le jury considère que la réconciliation entre les perspectives religieuses sera un des grands défis de notre temps ».

Né à Espelette (France) en 1922, Roger Etchegaray a été ordonné prêtre en 1947. Cardinal depuis 1979, il a été Président du Conseil pontifical Justice et Paix (1984-1998). Depuis 1984, il s’est rendu, au nom du Pape, dans de nombreuses zones en crise. C’est ainsi qu’il a participé, par exemple, aux négociations visant à mettre fin au siège de la Basilique de la Nativité, à Bethléem, en mai 2002, et qu’il s’est rendu en Iraq en 1986, en 1998 et en février 2003, toujours envoyé par le Pape Jean-Paul II, en vue de tenter d’éviter la guerre.

Né en 1952 à Veliko Cajno (Bosnie-Herzégovine), Mustafa Ceric a fait des études à la madrassa de Sarajevo et à El-Azhar, au Caire. Après un doctorat en théologie à l’Université de Chicago, il devient en 1987 Imam principal à Zagreb, la capitale croate. Sa mosquée devient alors un des centres intellectuels et spirituels des Bosniaques musulmans. Grand Mufti de Bosnie depuis 1993, il est membre du Conseil européen de responsables religieux (CMRP), créé en 2002, affilié à la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix.

Le Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix comprend un chèque de 122 000 euros, un diplôme de la paix et une médaille d’or. Il a été créé en 1989 par la Conférence générale de l’UNESCO à l’initiative de 120 pays. Il est décerné tous les ans à des personnes, institutions ou organisations qui ont contribué de manière significative à la promotion, à la recherche, à la sauvegarde ou au maintien de la paix, dans le respect de la Charte des Nations Unies et de l’Acte constitutif de l’UNESCO. Le Prix porte le nom du premier Président de la Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny.

En 2002, le Prix avait été attribué à Xanana Gusmão, Président du Timor-Leste. Parmi les autres lauréats du Prix, on peut citer : Nelson Mandela et Frederik W. De Klerk (1991) ; Yitzhak Rabin, Shimon Pérès et Yasser Arafat (1993) ; le Roi Juan Carlos d’Espagne et l’ancien Président américain, Jimmy Carter (1994)

Les journalistes souhaitant couvrir cet événement doivent s’inscrire auprès du Service des relations avec la presse de l’UNESCO : tél. 01 45 68 17 48 / fax 01 45 68 56 52.



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias No 2004 - 60
Generic Field
espagnol | russe
Date de publication 17 Sep 2004
© UNESCO 1995-2007 - ID: 22763