Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Le Prix Sharjah pour la culture arabe 2004 est attribué à Abdelwahab Bouhdiba et Juan Vernet Ginés

06-09-2004 11:30 am Le Prix Sharjah pour la culture arabe a été attribué pour 2004 au chercheur tunisien Abdelwahab Bouhdiba et à l’historien espagnol Juan Vernet Ginés par le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, suite aux recommandations d’un jury international qui s’est réuni au siège de l’Organisation les 1 et 2 septembre.
Né en 1923 à Barcelone, l’Espagnol Juan Vernet Ginés est un grand spécialiste de la science arabe et de l’évolution de la science – en particulier l’astronomie et la cartographie – du Moyen-âge et de la Renaissance. Parmi ses presque 40 livres - et plus de 300 articles -, on peut citer : Literatura árabe (1966) ; Astrología y astronomía en el Renacimiento : la revolución copernicana (1974) ; Historia de la ciencia española (1976) ; La Cultura hispano árabe en Oriente y Occidente (1978) ; Mahoma (1987) et ses versions du Coran et des Milles et une nuits. Le jury a souligné « ses efforts particuliers en vue de réaffirmer la place qu’occupe la culture arabe dans la culture espagnole ».

Professeur de sociologie à l’Université de Tunis, Agrégé de Philosophie et Docteur ès Lettres, Abdelwahab Bouhdiba est né en 1932 à Kairouan. Depuis 1995, il préside l'Académie tunisienne des Sciences, des Lettres et des Arts "Beït AI Hikma " à Carthage. Son ouvrage le plus connu est La Sexualité en Islam traduit en anglais, arabe, bosniaque, espagnol, japonais et bientôt en portugais. Le jury a souligné « la richesse, la diversité et la profondeur de ses analyses de la culture arabe qui ont donné lieu à des publications tant en arabe qu’en français, contribuant ainsi au dialogue entre cultures et civilisations ».

Le Prix Sharjah – doté de 25 000 dollars pour chaque lauréat - a été créé par le Conseil exécutif de l’UNESCO en 1998 grâce à des fonds offerts par le gouvernement de l’Emirat de Sharjah. D’abord décerné tous les deux ans, il est désormais annuel et vise à distinguer des personnalités, groupes ou institutions ayant contribué de manière significative au développement, à la diffusion et à la promotion de la culture arabe dans le monde, ainsi qu’à la préservation et à la revitalisation du patrimoine culturel immatériel arabe. En 2001, lors de la première remise, il avait été décerné aux Professeurs Abdulaziz El Makaleh (Yemen) et Na Zhong (Chine). En 2003, il avait récompensé l’écrivain marocain Bin Salem Himmich et le professeur bosniaque Esad Duraković.

Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, remettra le Prix aux deux lauréats le 1 octobre (19h) au siège de l’Organisation.

Le jury international a choisi les lauréats du Prix Sharjah parmi 45 candidats proposés par 37 pays différents.






Source Communiqué de Presse No 2004 - 83
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 22527 | guest (Lire) Mise à jour: 13-09-2004 10:39 am | © 2003 - UNESCO - Contact