Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Construire les sociétés du savoir, thème des prochains Dialogues du XXIe siècle (Séoul)

A l'occasion du 50e anniversaire de la Commission nationale coréenne pour l'UNESCO (CNCU) et de la visite du Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, en République de Corée, la prochaine session des Dialogues du XXIe siècle se tiendra à Séoul (République de Corée) à l'hôtel Shilla le mardi 27 juillet (de 10h à 18h) et le mercredi 28 juillet (de 10h à 19h) et sera co-organisée par la CNCU et la Division de la prospective, de la philosophie et des sciences humaines de l'UNESCO.

Composantes majeures du programme de prospective et d'anticipation de l'UNESCO, les Dialogues ainsi que les Entretiens du XXIe siècle ont réuni, depuis 1997, d’éminents experts, chercheurs, scientifiques et décideurs politiques du monde entier pour débattre d'importants thèmes transdisciplinaires. Une anthologie des Dialogues et des Entretiens du XXIe siècle a été publiée en anglais, chinois, français (Clés pour le XXIe siècle), arabe, espagnol, russe et portugais. Une deuxième anthologie, intitulée Où vont les valeurs, vient juste d'être publiée en français et sera disponible en anglais au début août 2004 et en espagnol et arabe en 2005.

Le thème de cette troisième session des Dialogues du XXIe siècle sera « Construire les sociétés du savoir » en liaison avec le thème du premier rapport mondial de l’UNESCO du début 2005. Elle explorera les perspectives rendues possibles par l’importance toujours grandissante du savoir dans nos sociétés, dans les domaines de la recherche scientifique, de l’éducation de base et l’enseignement supérieur, de la diversité culturelle et de la participation démocratique, entre autres. Elle réunira 26 experts, la plupart d’Asie mais aussi du reste du monde, dont les compétences vont de la philosophie aux TIC, en passant par les sciences, la pédagogie, les études de prospective, etc. Un débat entre les participants et le public achèvera chaque séance.

Cette réunion sera ouverte par le ministre de l’Education de la République de Corée, Byung-Young Ahn, et le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura. Après une séance introductive (de 10h30 à 12h), animée par Yersu Kim, avec Jérôme Bindé, Gianni Vattimo et Kyong-Dong Kim, les interrogations principales soulevées par les sociétés du savoir seront abordées à travers cinq questions et une séance de clôture :

27 juillet (14 à 15h45) – séance 1 : Que savons-nous des sociétés du savoir ? Animée par le Dr Unna Huh, avec Naoki Tanaka (Sociétés du savoir : vieillottes ou nouvelles ?), Nico Stehr (La société de l’information peut-elle conduire aux sociétés du savoir ?) et Wang Huijiong (De l’économie du savoir à la culture de l’innovation : changements dans la nature et la pratique du savoir) ;

27 juillet (16 à18h) – séance 2 : Comment faire fonctionner les sociétés du savoir pour tous ? Animée par le Pr Byung-Koook Kim, avec Patrick Liedtke (Les sociétés du savoir face à leurs propres risques : le savoir est-il la panacée ?), Saskia Sassen (Les nouvelles formes civiques de la participation démocratique dans les sociétés du savoir) et Tu Weiming (Les changements dans le statut du « fonctionnaire lettré » dans les sociétés du savoir : vers un nouveau rôle des experts et intellectuels) ;

28 juillet (10 à 12h) – séance 3 : Que savons-nous dans les sociétés du savoir ? : Sciences, éducation et éducation tout au long de la vie. Animée par le Dr Chong Jae Lee, avec Goéry Delacôte (Comment et où la science doit-elle toucher le public ?), Hung-Yul So (La culture scientifique dans les sociétés du savoir) et Roberto Carneiro (Enseigner et apprendre : Vers l’éducation tout au long de la vie et l’e-learning pour tous ?) ;

28 juillet (13h30 à 15h30) – séance 4 : Les sociétés du savoir et leurs insatisfaits. Animée par le Dr Heung-Soo Park, avec Chaibong Hahm (Du fossé numérique au fossé du savoir : les formes potentielles de l’exclusion du savoir), Susantha Goonatilake (Les nouvelles technologies et le développement par l’Asie) et Hélé Béji (Quelles valeurs pour les sociétés du savoir ? Universalité, savoir et diversité culturelle) ;

28 juillet (15h50 à17h50) – séance 5 : Vers le partage du savoir ? Animée par le Pr Tik-Sup Auh, avec Izumi Aizu (Nouveaux droits ou nouvelles règles pour les individus dans les sociétés du savoir ? La gouvernance avec la participation des Netoyens), Paul Tiyambe Zeleza (Universités du futur : réseaux, partage du savoir et utilisation des compétences) et Ilkka Tuomi (Le partage du savoir et l’idée de domaine public) ;

28 juillet, 18h – 19h – Séance de clôture. Animée par le Dr Yersu Kim, avec Suhash Bhatnagar (De la société de réseaux aux sociétés du savoir : quelle politique mettre en œuvre ?), Jérôme Bindé (Le futur de la démocratie dans les sociétés du savoir émergentes) et Jung-Uck Seo (Une vision des sociétés du savoir : le point de vue coréen).



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias N°2004-53
Generic Field
russe
Contact éditorial :
  • Siège de l’UNESCO, Fanny Kerever, tél. : +33 (0)1 45 68 14 54, fax : +33 (0)1 45 68 55 60
  • Commission nationale coréenne pour l’UNESCO (Séoul), Seo Hyun-Sook, tél. : +82 2 755 30 15, fax +82 2 755 74 77
  • Date de publication 23 Jul 2004
    © UNESCO 1995-2007 - ID: 21851