Bienvenue
A propos Services media Programme Ressources documentaires UNESCO dans le monde
unesco.org Director-General of UNESCO
EnglishFrançais
Accueil Contacts ImprimerEnvoyer
DISCOURS - Directeur général
Derniers discours
Recherche | Archives
FLASH INFO
Dernières infos
Archives
COMMUNIQUES de PRESSE
Derniers communiqués
Archives
MESSAGES
Derniers messages
Archives
UNESCO.ORG c'est aussi:
Conférence générale
Conseil exécutif
Organigramme
Education
Sciences exactes & nat.
Sciences soc. & humaines
Culture
Communication/Information
Services média
UNESCO dans le monde

 

 

 

 

 


Ouverture de la troisième réunion du Groupe de rédaction du Comité international de bioéthique (CIB)

09-07-2004 - Le Directeur général de l'UNESCO a ouvert, le jeudi 8 juillet 2004 la troisième réunion du Groupe de rédaction du Comité international de bioéthique (CIB), chargé de mettre en forme la future déclaration relative à des normes universelles en matière de bioéthique.

dgbioethics.gif M. Matsuura après avoir salué l'expertise, l'indépendance et la diversité de représentation du CIB qui lui confèrent « un rôle irremplaçable auprès de l'Organisation », et justifient pleinement « la confiance que les Etats membres lui accordent », a invité les membres du Comité à « envisager les structures et conditions d'un cadre éthique universel acceptable pour tous, pouvant également servir de base aux Etats désireux de se doter de législations et réglementations en la matière ». « Pour mener ce travail à bien, leur a-t-il dit, vous pourrez vous inspirer librement des résultats et propositions issus des différentes consultations que j'ai souhaité engager parallèlement : celles-ci concernent notamment la consultation écrite auprès des Etats membres, la session extraordinaire du CIB qui a réuni de nombreux participants d'horizons variés en avril dernier, et la troisième réunion du Comité interinstitutions des Nations Unies sur la bioéthique qui a eu lieu il y a deux semaines à Paris ».

Le Directeur général a également insisté sur le calendrier « extrêmement serré » du mandat confié par la Conférence générale de l'UNESCO dans la mesure où un projet de déclaration devra être soumis à la 33e session de la Conférence générale, à l'automne 2005. « Pour votre part, et comme prévu dans le calendrier de travail approuvé par le Conseil exécutif de l'UNESCO en avril dernier, votre tâche s'échelonnera pour l'essentiel tout au long de l'année 2004. Vos travaux seront alors repris et poursuivis en 2005 par les experts gouvernementaux » a-t-il ajouté.

Revenant sur l'importance d'une référence au pluralisme, « notion inhérente à celle de bioéthique qui reflète notre diversité culturelle », M. Matsuura a formé le voeu que la future déclaration puisse « concilier la nécessité de parvenir à un cadre éthique commun de valeurs morales universelles et le pluralisme des points de vue ».

« Le Comité international de bioéthique, a-t-il rappelé, a toujours reconnu la nécessité du respect du pluralisme des points de vues, qui reflète la variété des traditions culturelles, politiques, historiques, religieuses et philosophiques. Le CIB a déjà adopté cette approche pluraliste quand il l'a estimé nécessaire, par exemple dans le Rapport sur l'utilisation des cellules souches embryonnaires dans la recherche thérapeutique (2001) ».

Le Directeur général, assurant les participants se son soutien et de son attention scrupuleuse aux travaux en cours, a conclu en rappelant son « attachement personnel aux questions de bioéthique » et sa « volonté de réussir cette entreprise qui répond à une attente très vive de la communauté internationale ».


Source Flash Info 0113-2004

 
 
 
 
 

 

 

 

guest (Lire)
A propos
Responsabilités - Protection des données personnelles - ID: 21676