Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Réunion à Paris de la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO

La Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO réunit son Conseil exécutif, du 23 au 29 juin, au siège de l’Organisation.



La séance d’ouverture du 23 juin portera principalement sur les questions concernant le développement durable des petits Etats insulaires en développement (PEID), une priorité réaffirmée à quelques mois de la réunion Barbade + 10 à Maurice (Janvier 2005). Les PEID sont particulièrement vulnérables aux catastrophes naturelles ainsi qu’aux effets négatifs des changements mondiaux, qu’ils soient environnementaux, culturels, sociaux ou économiques. L’UNESCO est activement impliquée dans la mise en œuvre de la stratégie internationale définie lors du Sommet mondial sur le développement durable de 2002.

Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, et l’Ambassadeur Jagdish Koonjul, Représentant permanent de Maurice auprès de l’ONU, Président de l’Alliance des petits Etats insulaires (AOSIS) et Vice-Président du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) , interviendront au cours de cette séance qui sera ouverte à la presse.

Sept autres interventions permettront de faire ensuite le point sur les nouveaux développements du programme de la COI. Pierre Bahurel, Directeur de GIP-Mercator-Ocean, parlera de l’Expérience mondiale d’assimilation des données océaniques (GODAE) ; John R. Delaney, de l’Université de Washington, du Projet Neptune dans le Pacifique Nord Est ; John Goude, Directeur de WOCE et du Projet Argo, de l’Expérience sur la circulation océanique mondiale (WOCE) ; Tundi Agardy, Directrice exécutive de Sound Seas, du nouveau Coral Reef Targeted Research Capacity Building Project du Fonds pour l’Environnement Mondial ; Neil Kenyon, Coordinateur du Programme Training Through Research, de ce programme TTR qui a déjà bénéficié à plus de 600 jeunes scientifiques ; Roger Harris, du Plymouth Marine Laboratory, des modifications brutales de la structure et du fonctionnement des écosystèmes marins et William Burnett, Président du Groupe de travail SCOR sur ce sujet, évoquera les déversements sous-marins des aquifères.

La Coi a été créée en 1960 pour fournir aux Etats membres des Nations Unies un mécanisme de coopération, au niveau mondial, en matière d’étude de l’océan et pour servir de mécanisme commun de coordination entre les organismes et programmes des Nations Unies qui traitent des affaires marines. La Commission a pour but de promouvoir la coopération internationale et de coordonner programmes de recherche, services et renforcement des capacités afin d’accroître les connaissances relatives à la nature et aux ressources des océans et zones côtières mais aussi d’appliquer ces connaissances à l’amélioration de la gestion, à la protection du milieu marin et au processus de prise de décisions par ses Etats membres.


Les journalistes désirant couvrir la réunion ont besoin de s’accréditer auprès de la Section des relations avec la presse, tél. : +33 (0)1 45 68 17 48



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias N°2004 - 47
Generic Field
russe | arabe
Contact éditorial : Les journalistes désirant couvrir la réunion ont besoin de s’accréditer auprès de la Section des relations avec la presse, tél. : +33 (0)1 45 68 17 48
Date de publication 23 Jun 2004
© UNESCO 1995-2007 - ID: 21266