Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Le Forum mondial des droits de l'homme se tiendra à Nantes du 16 au 19 mai
Contact éditorial :
  • Contact à l’UNESCO : Jeanette Blom, tél 01 45 68 44 33 / portable 06 21 04 28 36 / e-mail : j.blom@unesco.org
  • Coordination presse et communication : Violaine Vuibert, 01 49 42 70 86. fmdh-presse@wmevent.net
  • Contact à Nantes : Franck Barrau, Chargé de mission pour le Comité d’organisation du Forum, tél: 02 40 99 52 41, fax 02 40 99 52 99 - Email
  • 05-05-2004 12:50 pm Du 16 au 19 mai, la ville de Nantes organise, à l’initiative et avec le soutien de l’UNESCO, un Forum mondial des droits de l’homme. Ce forum s’articule autour de trois grands thèmes : Droits de l’homme et terrorisme, Mondialisation et lutte contre toutes les formes de discrimination et d’exclusion ; La pauvreté comme violation des droits de l’homme.HRForum.gif

    Près de 900 participants sont attendus à ce Forum qui entend mettre en présence décideurs politiques et représentants de la société civile afin de renforcer les liens entre recherche et politique dans le domaine des droits fondamentaux.

    Le Forum sera ouvert le dimanche 16 mai, à 16h, par Jean-Marc Ayrault, Député-maire de Nantes, Pierre Sané, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour les sciences sociales et humaines, Jean Favier, Président de la Commission nationale française pour l’UNESCO, Michel Tubiana, Président de la Ligue des droits de l’homme, Joël Thoraval, Président de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (France), Alvaro Gil-Robles, Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Kari Tapiola, Directeur exécutif du secteur des normes, principes et droits fondamentaux au travail à l’Organisation internationale du travail, et Bertrand Ramcharan, Haut-Commissaire intérimaire aux droits de l’homme des Nations Unies.

    Comment répondre à la menace terroriste tout en veillant au respect des droits de l’homme ? Comment prévenir le terrorisme ? Quels sont les liens entre extrême pauvreté, discrimination et terrorisme ? Telles sont quelques-unes des questions qui seront soulevées le 17 mai lors de la première séance plénière consacrée au thème Droits de l’homme et terrorisme. Paul Hoffman, Président du Comité exécutif d’Amnesty international, interviendra sur ce sujet, lors d’un débat modéré par le sénateur et ancien ministre français de la Justice Robert Badinter,. Parmi les panélistes, figureront notamment Francisco Santos, Vice-président de la République de Colombie, et Hassan Bubacar Jallow, Procureur du Tribunal pénal international pour le Rwanda. Cinq tables rondes seront consacrées à ce thème, portant notamment sur médias et terrorisme, et les relations entre institutions nationales et protection des droits de l’homme.

    Le deuxième thème (mardi 18 mai), intitulé Mondialisation et lutte contre toutes les formes de discrimination et d’exclusion, portera sur les formes et conséquences économiques et sociales de la mondialisation et sera présenté par Doudou Diène, Rapporteur spécial de la Commission des droits de l’homme des Nations Unies sur les formes contemporaines de racisme, discrimination raciale, xénophobie et intolérance. Le débat sera animé par Abdelfattah Amor, Président du Comité des droits de l’homme des Nations Unies. Beate Winkler, Directrice de l’Observatoire européen des phénomènes racistes, et Diego García Sayán, Directeur général de la Commission andine des juristes, figurent parmi les panélistes. Six tables rondes sont prévues, portant notamment sur les questions suivantes : diversité des langues, des cultures et droits de l’homme ; femmes, fondamentalisme et droits de l’homme ; discrimination et éducation.

    Mercredi 19 mai, les débats analyseront le thème de La pauvreté comme violation des droits de l’homme. Modérée par Sidiki Kaba, Président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme, la séance sera ouverte par José Bengoa, membre de la Sous-commission des Nations Unies pour la protection et la promotion des droits de l’homme, Président du groupe de travail des Nations Unies sur l’extrême pauvreté. Abdelbasset Ben Hassen, Directeur de l’Institut arabe des droits de l’homme, Paul Bouchet, ancien Président d’ATD Quart Monde, et Jeffrey Sachs, Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies sur les objectifs de développement du Millénaire, interviendront également sur ce sujet. Cinq tables rondes seront organisées sur le sujet, portant notamment sur l’éducation aux droits de l’homme et la mondialisation de la connaissance et de l’éducation.

    Le Forum mondial des droits de l’homme est organisé en coopération avec la Commission nationale française pour l’UNESCO et soutenu par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et le Bureau international du travail. Placé sous le haut patronage de Jacques Chirac, Président de la République française, il est dédié à la mémoire de Sergio Vieira de Mello, Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, tué à Bagdad le 19 août 2003, et il s’inscrit dans le cadre de l’Année internationale de commémoration de la lutte contre l’esclavage et de son abolition.

    Pour davantage d’information et le programme détaillé, consultez : www.forum-droitsdelhomme.org Ou www.unesco.org/shs/humanrightsforum






    Source Communiqué de presse No 2004 - 39
    Auteur(s) UNESCOPRESSE


     ID: 20274 | guest (Lire) Mise à jour: 17-05-2004 9:59 am | © 2003 - UNESCO - Contact