Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Le Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
10424761273newspaper-readers.jpg
26-04-2004 11:20 am Le Comité international de bioéthique (CIB) de l’UNESCO tiendra du 27 au 29 avril au siège de l’Organisation (Salle II) une session extraordinaire - intitulée Vers une déclaration relative à des normes universelles en matière de bioéthique - qui constituera une étape importante du processus de consultation prévu en amont de la future déclaration.


En octobre 2003, la Conférence générale de l’UNESCO a appelé de ses vœux cette déclaration en invitant le Directeur général, Koïchiro Matsuura, à en poursuivre la préparation, amorcée par les études préliminaires réalisées en 2002-2003 par le CIB. C’est ce Comité - déjà partie prenante à l’élaboration de la Déclaration universelle sur le génome humain et les droits de l’homme et à celle de la Déclaration internationale sur les données génétiques humaines - qui va se charger des premières étapes de l’élaboration de la future déclaration. Dans un deuxième temps, des réunions d’experts gouvernementaux sont également prévues. Un calendrier a été proposé au Conseil exécutif de l’UNESCO, actuellement réuni pour sa 169e session.

Afin d’assurer la prise en compte des diverses perceptions des enjeux éthiques et juridiques des avancées des sciences de la vie, le CIB va mener de larges consultations. Le programme de la session comprend ainsi des auditions de représentants d’organisations intergouvernementales (y compris du système des Nations Unies), d’organisations non gouvernementales et de comités nationaux de bioéthique. Des contributions écrites ont aussi été sollicitées auprès des Etats membres avant la session extraordinaire.

La session du CIB doit principalement débattre de la portée et de la structure de la future déclaration, en se demandant par exemple si celle-ci doit se limiter à l’être humain et, dans le cas contraire, quelles autres questions (utilisation des animaux dans la recherche ou pour des transplantations, OGM, etc.) pourraient être abordées.

La session sera ouverte le mardi 27 avril (11h) par le Directeur général de l’UNESCO et la Présidente du CIB, la Canadienne Michèle S. Jean. L’après-midi (15 à 18h) sera consacrée à l’audition de huit organisations intergouvernementales. Le 28 avril, à partir de 10h, ce sera le tour de quinze comités nationaux de bioéthique. Les organisations internationales non gouvernementales, au nombre de huit, interviendront le 29 au matin, avant la clôture.

Les journalistes qui souhaitent suivre les travaux du CIB sont priés de s’inscrire auprès du Section des relations avec la presse, tél. : 01 45 68 17 48 ; télécopie : 01 45 68 56 52.






Source Avis aux médias No 2004 - 30
Auteur(s) UNESCOPRESSE



Archives

 ID: 20123 | guest (Lire) Mise à jour: 17-05-2004 10:49 am | © 2003 - UNESCO - Contact