Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Conférence de presse : esclaves oubliés – naufrage de L’Utile en 1761

Le naufrage du négrier L’Utile à Tromelin, en 1761, est à l’origine du nouveau programme de recherche et d’information « Esclaves oubliés », qui sera présenté à l’UNESCO lors d’une conférence de presse, le 23 avril, de 15h à 17 h (Salle IX).



L’Utile, une flûte de la Compagnie française des Indes Orientales, partie de Bayonne (France) pour les Mascareignes le 17 novembre 1760, a fait naufrage le 31 juillet 1761 sur l’île de Sable (actuellement Tromelin), alors qu’elle transportait vers l’île de France (actuellement Maurice) des esclaves provenant de Madagascar.

L’équipage a repris le large dans une embarcation de fortune, laissant 60 esclaves sur l’île, avec la promesse de revenir les chercher. Promesse jamais tenue.

Quinze ans plus tard, le 29 novembre 1776, le chevalier de Tromelin, commandant la corvette La Dauphine, découvrira sur l’île huit survivants : sept femmes et un enfant de huit mois.

Comment ont-ils survécu pendant toutes ces années sur un îlot désertique, sans aucun contact avec le reste du monde ? Recherches historiques et généalogiques sont en cours, fouilles sous-marines et terrestres seront prochainement entreprises pour résoudre ce mystère.

Le Groupe de recherche en archéologie navale (GRAN, France), qui a lancé « Esclaves oubliés », exposera lors de la conférence de presse les différents volets du projet, dont celui d’un système de communication permettant d’y associer des écoles via l’internet.

« Esclaves oubliés » est un programme soutenu par l’UNESCO, qui se déroule dans le cadre de l’Année internationale de commémoration de la lutte contre l’esclavage et de son abolition (2004) et du programme « La Route de l’esclave ».



 
Source Avis aux médias N°2004 - 26
Contact éditorial : Les journalistes souhaitant assister à la conférence de presse sont priés de s’accréditer auprès du Service des relations avec la presse tél. : 01 45 68 17 48
Date de publication 16 Apr 2004
© UNESCO 1995-2007 - ID: 19942