Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Le Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
10424761273newspaper-readers.jpg
14-04-2004 11:00 am Safet Zec, considéré comme un des plus grands peintres et graveurs de son pays, la Bosnie-Herzégovine, expose 70 de ses œuvres au siège de l’UNESCO (Salle Miró) du 15 avril au 19 mai.
Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, inaugurera cette exposition en compagnie de l’Ambassadeur de la Bosnie-Herzegovine, Slobodan Soja, le 16 avril, à 18h30, en présence de l’artiste.

Safet Zec, une figure de proue du mouvement « réalisme poétique » dans son pays, est reconnu en Europe, aux Etats-Unis et au Japon. Il est né en 1943 à Rogatica et a grandi à Sarajevo. Il a fait ses études à l’Académie des Beaux-Arts de Belgrade et vécu en Yougoslavie jusqu’en 1992, entre Belgrade, Sarajevo et Pocitelj, une petite ville historique près de Mostar, devenue une colonie d’artistes où il a ouvert un atelier de gravure en 1983.

En 1992, incapable de peindre et d’entretenir sa famille, Safet Zec quitte Sarajevo en plein bombardement pour s’installer en Italie, à Udine, puis à Venise où il vit actuellement. « J’ai été élevé dans une ville où les mosquées, les églises orthodoxes et catholiques, les synagogues se côtoyaient. Mes amis appartenaient à différentes ethnies et religions, mais je n’ai jamais rencontré la moindre hostilité. J’ai été effondré par ce désastre qui a bouleversé ma patrie », dit-il. A Pocitelj, l’ancienne mosquée a été détruite, l’atelier de Safet Zec a brûlé, ses gravures et plaques en cuivre sur lesquelles il a travaillé pendant des années ont disparu à jamais.

En trente ans de carrière, Safet Zec a présenté au public 90 expositions personnelles à travers le monde et obtenu une vingtaine de prix, dont le Prix spécial de l’International Triennial of Print – Kanagawa au Japon (1998) et le Premier Prix des Amis de Leonardo Sciascia – Milan en Italie (2003).


Le jeudi 6 mai, Safet Zec donnera une conférence de presse (Salle III, 11h), suivie de la présentation du livre Ponts (reproductions de gravures et deux récits du Prix Nobel de littérature, Ivo Andric), publié sous le patronage de l’UNESCO à Urbino (Italie).

Pour plus d’information, consulter: http://www.undo.net/zec/






Source Avis aux médias No 2004 - 23
Auteur(s) UNESCOPRESSE



Archives

 ID: 19921 | guest (Lire) Mise à jour: 14-04-2004 9:08 am | © 2003 - UNESCO - Contact