Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Le Directeur général se félicite du soutien apporté à la liberté d'expression par le Sommet mondial sur la société de l'information

13-12-2003 5:00 pm Genève - Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, s’est félicité que le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), réuni à Genève, ait clairement réaffirmé le droit de l’homme

« Il est rassurant pour l’UNESCO de constater que la liberté d’expression, un droit de l’homme que nous considérons comme fondamental pour le développement de sociétés du savoir, figure sans ambiguïté dans la Déclaration de principes et le Plan d’action que le Sommet mondial sur la société de l’information a adopté à Genève le 12 décembre », a déclaré Koïchiro Matsuura.

Le Directeur général a ajouté : « Les deux documents expriment un consensus international sur les valeurs qui sous-tendent la construction de sociétés à la fois diverses et inclusives, dans lesquelles tous peuvent bénéficier du potentiel des technologies de l’information et de la communication. La communauté internationale a ainsi reconnu des valeurs que l’UNESCO a sans cesse promu, à savoir : la liberté d’expression ; l’accès égal à l’éducation ; l’accès universel à l’information, y compris celle du domaine public ; la préservation et la promotion de la diversité culturelle, multilinguisme inclus ».

« Le Sommet a clairement reconnu les grandes valeurs humaines qui doivent être prises en compte pour surmonter la fracture numérique et la fracture des connaissances qui lui est associée », a poursuivi Koïchiro Matsuura. « Il s’agit d’un défi crucial compte tenu de l’importance toujours croissante du savoir dans la lutte contre la pauvreté et l’UNESCO entend relever ce défi dans l’éducation, la science, la culture et la communication ».






Source Communiqué de Presse No 2003 - 104
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 17596 | guest (Lire) Mise à jour: 15-12-2003 3:29 pm | © 2003 - UNESCO - Contact