Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Lancement du rapport 'La sécurité humaine maintenant'

Le lancement de la version française du Rapport de la Commission sur la sécurité humaine* aura lieu le 24 novembre à 18h30 à l’UNESCO (Salle XI), organisé par l’UNESCO, les Presses de Sciences-Po (Institut d’études politiques de Paris) et l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI).



Le Rapport sera présenté par Lakhdar Brahimi, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afghanistan et membre de la Commission, en présence de Bernard Kouchner, ancien Haut-Représentant des Nations Unies pour le Kosovo, et de Françoise Rivière, Sous-Directrice générale, Représentante du Directeur général de l’UNESCO. Un débat avec la salle suivra, modéré par Bertrand Badie, Directeur des collections des Presses de Sciences-Po qui publient le Rapport en français.

Ce rapport est le fruit des travaux de la Commission sur la sécurité humaine, créée en janvier 2001 à l’initiative du gouvernement japonais, en réponse à l’appel lancé lors du Sommet pour le Millénaire par le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan. La Commission a travaillé sur deux grands thèmes : l’insécurité humaine résultant des conflits et de la violence d’une part, les liens entre la sécurité et le développement d’autre part.

Le Rapport formule notamment des recommandations concrètes dans les domaines suivants : protection des personnes exposées à la violence des conflits et à la prolifération des armes, assistance pour la sécurité des personnes migrantes et réfugiées, création de fonds pour la sécurité humaine dans les situations d’après-conflit, appel à une plus grande équité des échanges commerciaux et des marchés, efforts pour assurer un niveau de vie minimum dans toutes les régions, efforts prioritaires pour l’accès de tous aux soins de santé de base, accès universel à l’éducation de base.

La Commission sur la sécurité humaine est présidée par Sadako Ogata, ancienne Haute-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, et Amartya Sen, Prix Nobel d’économie en 1998. Elle se compose de dix autres membres, dont Bronislaw Geremek, ancien Ministre des Affaires étrangères de Pologne, Sonia Picado Sotela, Présidente du Conseil des directeurs de l’Institut inter-américain des droits humains, Surin Pitsuwan, député et ancien Ministre des Affaires étrangères de Thaïlande, Peter Sutherland, ancien Directeur-général du GATT et de l’Organisation mondiale du commerce et Albert Tevoedjire, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire.

* La Sécurité humaine maintenant, Presses de Sciences-Po, 320 p., 21 euros. Le Rapport a été publié en anglais et en espagnol. La version japonaise sera lancée le 2 décembre au Japon.


* Rapport en ligne
http://www.humansecurity-chs.org

Les journalistes souhaitant couvrir le débat sont priés de s’inscrire auprès du Service de presse de l’UNESCO, tél. : +33 (0)1 45 68 17 48

Renseignements: Tél. : 01 45 68 45 53/01 44 39 39 70. E-mail : peace&security@unesco.org



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias No 2003 - 97
Date de publication 20 Nov 2003
© UNESCO 1995-2007 - ID: 17306