Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
L’UNESCO décerne des prix scientifiques lors de la Journée mondiale de la Science
Contact éditorial : Peter Coles, Bureau de l’information du public, Section éditoriale, Tél. : +33 (0)1 45 68 17 10 - Email

10-11-2003 2:00 pm Six prix scientifiques de l’UNESCO pour cette année seront décernés à Budapest (Hongrie) le lundi 10 novembre, à l’issue des trois jours du Forum mondial de la Science. L’UNESCO a également désigné le 10 novembre Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement. Les prix seront décernés par Walter Erdelen, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour les Sciences exactes et naturelles, au nom du Directeur général, Koïchiro Matsuura. Le même jour, lors d’une cérémonie spéciale se tenant à Caracas (Venezuela), le Prix Kalinga 2002 sera décerné à titre posthume à feue Marisela Salvatierra, qui n’a pu recevoir le prix de son vivant en raison de problèmes de santé.poster_wsd_2003_250.jpg

Le Prix Kalinga 2003 pour la vulgarisation de la science est attribué à Pervez Amirali Hoodbhoy, un spécialiste de la physique nucléaire et des hautes énergies du Département de physique de l’Université Quaid-e-Azam, Islamabad (Pakistan). Croyant passionnément aux vertus de la vulgarisation, le professeur Hoodbhoy a produit trois importantes séries télévisées sur la science. Il est l’auteur de Islam and Science : Religious Orthodoxy and the Battle for Rationality (ZED Books, Londres, 1991) et a produit un documentaire intitulé Pakistan and India under the Nuclear Shadow. Le Prix Kalinga, créé par le Kalinga Foundation Trust (Inde), est décerné chaque année pour encourager le dialogue entre scientifiques et grand public.

Le Prix Carlos J. Finlay de microbiologie est attribué à Antonio Peña Diaz de l’Institut de physiologie cellulaire de l’Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM). Le professeur Peña Diaz s’est fait le promoteur des techniques modernes de biophysique au Mexique, et a publié des livres et articles de journaux sur les politiques scientifiques. Il a reçu plusieurs distinctions au cours de sa carrière, parmi lesquelles le Prix de la Chambre mexicaine de l’industrie pharmaceutique (1975). En 1994, il est devenu le premier professeur émérite de l’Institut de physiologie cellulaire de l’UNAM. Le Prix Carlos J. Finlay existe grâce à une donation du gouvernement cubain et a été nommé ainsi du nom du fameux biologiste cubain du XIXe siècle.

Le Prix Javed Husain des jeunes scientifiques est attribué à Ravi Silva du Sri Lanka, professeur d’électronique solid-state à l’Université du Surrey (Royaume-Uni). Agé de 34 ans, il dirige déjà le Large Area Electronics and Nanotechnology Research Group, qui fait partie de l’Institut de technologie avancée de l’Université du Surrey. Il a également fondé un Centre de nanoélectronique dans cette université. Le Prix Javed Husain a été créé par l’UNESCO en 1984 grâce à une généreuse donation du professeur indien Javed Husain. Le prix est décerné en reconnaissance de travaux de recherche pure ou appliquée de qualité exceptionnelle accomplis par des jeunes scientifiques (moins de 36 ans).

Le Prix 2003 du Sultan Qaboos pour la préservation de l’environnement est attribué conjointement au Centro de Ecología (Venezuela) et au spécialiste norvégien de biodiversité, Peter Johan Schei, proposé par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE).

Le Centro de Ecología est une unité de l’Instituto Venezolano de Investigaciones Científicas (IVIC) qui, depuis des décennies, n’a pas seulement augmenté les connaissances scientifiques dans le domaine de l’écologie tropicale mais a aussi systématiquement et avec succès diffusé ces connaissances aux professionnels et au grand public à travers enseignement, formation et campagnes de sensibilisation.

Le choix de Peter Johan Schei distingue son extraordinaire contribution à la conservation et à l’utilisation durable de la biodiversité et des ressources naturelles. Le Prix récompense aussi son rôle de « facilitateur » du dialogue entre les pays développés et en développement dans le domaine international de l’environnement, notamment dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique. Le Prix Sultan Qaboos d’un montant de 20 000 dollars a été rendu possible grâce à la généreuse donation de Sa Majesté le Sultan Qaboos Bin Said Al-Said d’Oman.

La Médaille Institut Pasteur-UNESCO 2003 est attribuée à une spécialiste algérienne de la tuberculose, Fadila Boulahbal. En 1970, le professeur Boulahbal est devenu chef du laboratoire de tuberculose et de mycobactérie de l’Institut Pasteur d’Alger. Grâce à son travail, le laboratoire est devenu, en 1974, un laboratoire de référence pour la tuberculose en Algérie et a été distingué en 1984 par l’Organisation mondiale de la santé. En créant un réseau de laboratoires pour la tuberculose à travers son pays, le professeur Boulahbal a contribué au succès du programme national algérien contre la tuberculose. La Médaille Institut Pasteur-UNESCO est décernée depuis 1995 pour distinguer des contributions remarquables et innovantes à la recherche dans le domaine de la santé humaine.

Le Prix UNESCO Science 2003 est attribué à Somchart Soponronnarit de Thaïlande pour ses recherches sur l’énergie renouvelable et la technologie de dessiccation. Le prix récompense particulièrement sa contribution à la création d’un fourneau cyclonique sur lit fluidisé pour sécher et décortiquer le riz paddy, et d’un récent « séchoir pompe à chaleur », qui a été utilisé et commercialisé largement en Thaïlande et dans d’autres pays.

Proclamée par la Conférence générale de l’UNESCO, la Journée mondiale de la Science pour la paix et le développement (10 novembre) est un événement annuel célébré partout dans le monde afin de renouveler les engagements tant nationaux qu’internationaux en faveur de la science pour la paix et le développement et de mettre l’accent sur l’utilisation responsable de la science au profit de la société. La Journée mondiale de la Science vise également à sensibiliser le grand public à l’importance de la science et à réduire le fossé entre science et sociétés.


Site Web de la Journée mondiale de la Science



Source Communiqué de presse N°2003- 93


 ID: 17154 | guest (Lire) Mise à jour: 17-11-2003 3:57 pm | © 2003 - UNESCO - Contact