Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Seconde proclamation des Chefs-d'oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité

L’UNESCO procédera le vendredi 7 novembre à la seconde proclamation des Chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité. Cette distinction internationale consacre les exemples les plus remarquables des manifestations orales et formes d’expression culturelle de toutes les régions du monde.



Le Directeur général, Koïchiro Matsuura, proclamera la liste des nouveaux Chefs-d’œuvre lors d’une cérémonie qui se tiendra à 14h00 (Salle XI) en présence du Président du jury international, l’écrivain espagnol Juan Goytisolo.

La Proclamation entend distinguer des formes d’expression populaires et traditionnelles telles que – entre autres – les expressions et les traditions orales, la musique et la danse, les rituels et la mythologie, les connaissances et les pratiques concernant la nature et l’univers et le savoir-faire traditionnel, ainsi que des espaces culturels.

Cette année, la proclamation revêt un intérêt tout particulier, car l’UNESCO vient d’adopter, à la 32e session de sa Conférence générale, une Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Les Chefs-d’œuvre seront intégrés dans la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité prévue par la Convention.

Le jury, composé de 18 membres, se réunira du 3 au 6 novembre pour examiner les 56 candidatures nationales et multinationales soumises par les Etats membres de l’UNESCO. Chaque dossier a été préalablement évalué par des ONG spécialisées telles que le Conseil international de la musique traditionnelle, le Conseil international des sciences sociales, le Conseil international de la philosophie et des sciences humaines, l’Union internationale de la marionnette, l’Institut international du théâtre ou encore le Conseil international des musées.

Le programme des Chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique pour que soit reconnue la valeur de ce patrimoine, d’encourager les gouvernements à prendre des mesures juridiques et administratives pour sa sauvegarde et d’assister à la sauvegarde des éléments proclamés. L’UNESCO soutient la mise en œuvre des plans d’action pour la sauvegarde des Chefs-d’œuvre déjà proclamés.

Lors de la première proclamation, en 2001, 19 Chefs-d’œuvre ont été distingués. Parmi eux figurent le carnaval d’Oruro (Bolivie), l’espace culturel du Sosso-Bala (Guinée), le théâtre de marionnettes sicilien Opera dei Pupi (Italie), le théâtre Sanscrit de Kutiyattam (Inde), ou l’espace culturel de la place Jemaa el-Fna à Marrakech (Maroc). La troisième Proclamation aura lieu en 2005.

Les journalistes qui souhaitent assister à la cérémonie de proclamation, qui sera suivie d’une séance de questions-réponses, sont priés de s’inscrire auprès du Service de presse de l’UNESCO, tél. +33 (0)1 45 68 17 48.


Un B-roll des nouveaux Chefs-d’œuvre proclamés
sera disponible à partir du 7 novembre.
Contact : Carole Darmouni, tél. +33 (0)1 45 68 17 38



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias No 2003 - 90
Generic Field
Espagnol
Contact éditorial : Lucía Iglesias Kuntz: Bureau de l’information du public, Section éditoriale. Tél. +33 (0)1 45 68 17 02
Contact audiovisuel : Carole Darmouni. Tél. +33 (0)1 45 68 17 38
Date de publication 03 Nov 2003
© UNESCO 1995-2007 - ID: 16998