Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
Le prix Sharjah pour la culture arabe 2003 est attribué a Salem Himmich et Esad Durakovic

12-09-2003 5:30 pm Le Prix Sharjah pour la culture arabe a été attribué pour 2003 à l’écrivain marocain Bin Salem Himmich et au professeur bosniaque Esad Duraković par le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, suite aux recommandations d’un jury international qui s’est réuni au siège de l’Organisation les 8 et 9 septembre. Romancier, poète et essayiste, le marocain Bin Salem Himmich a déjà publié 26 livres, en arabe et en français. Parmi ses travaux littéraires, on peut citer : Le Livre des fièvres et des sagesses (Rabat, 1992) ; Les courtiers des mirages (Beyrouth 1995) ; Calife de l’épouvante (Le serpent à Plume, Paris 1999). Parmi ses travaux de recherche : Partant d’Ibn Khaldoun, penser la dépression (Anthropos, Paris 1987) ; Le Khaldounisme au miroir de la philosophie de l’histoire (Beyrouth 1999) ; La francophonie et le drame de la littérature maghrébine d’expression française (Rabat, 2001) et La connaissance de l’autre (Rabat, 2001).

Universitaire, orientaliste et traducteur d’œuvres littéraires des différentes époques de la culture arabe, classique et moderne, Esad Durakovic (Bosnie-Herzégovine) a notamment travaillé sur Taha Hussein, Khalil Gibran, Naguib Mahfouz. Il a traduit en 1999 Les Mille et Une Nuits et les Sept Poèmes, les fameux Mu’allaqat de la période préislamique.

Le Prix Sharjah – doté de 25 000 dollars pour chaque lauréat - a été créé par le Conseil exécutif de l’UNESCO en 1998 grâce à des fonds offerts par le Sheikh Sultan ben Mohammad Qassemi, Gouverneur de l’Emirat de Sharjah. Il est décerné tous les deux ans afin de « distinguer des personnes, des groupes ou des institutions de haut niveau intellectuel à échelle mondiale, pour leurs actions en faveur de la promotion de la culture arabe ». Il récompense les efforts d’un ressortissant d’un pays arabe et d’un citoyen de tout autre pays qui auraient contribué par leurs œuvres artistiques, intellectuelles ou promotionnelles au développement et à la propagation de la culture arabe dans le monde. En 2001, lors de la première remise, il avait été décerné aux Professeurs Abdulaziz El Makaleh (Yemen) et Na Zhong (Chine).

Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, remettra le Prix aux deux lauréats le 23 septembre (19h, Salle XI) au siège de l’Organisation.

Le jury international a choisi les lauréats du Prix Sharjah parmi 54 candidats proposés par 32 pays différents.






Source Communiqué de Presse No 2003 - 58
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 14588 | guest (Lire) Mise à jour: 15-09-2003 8:20 am | © 2003 - UNESCO - Contact