Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Entretiens du XXIe siècle: Faut-il interdire le clonage humain ?

"Faut-il interdire le clonage humain ?", tel sera le thème de la prochaine séance des Entretiens du XXIe siècle qui réunira à l’UNESCO, le 10 septembre, quatre personnalités de renom : Jean-François Mattei, Mireille Delmas-Marty, Jose-Maria Cantu et William B. Hurlbut.

Cette séance des Entretiens sera ouverte par le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, et animée par Jérôme Bindé, Sous-Directeur général adjoint pour les sciences sociales et humaines, Directeur de la Division de la prospective, de la philosophie et des sciences humaines.

L’idée de voir un être humain naître par clonage fait rêver certains et scandalise beaucoup d’autres. Des législations se mettent en place dans plusieurs pays pour interdire une telle éventualité. La Déclaration universelle sur le génome humain et les droits de l’homme, adoptée dès 1997 par l’UNESCO et faite sienne par l’ONU l’année suivante, préconise l’interdiction du clonage reproductif. Mais qu’en est-il du clonage thérapeutique ? Au-delà des réactions émotionnelles, la question mérite un vrai débat.

Jean-François Mattei, ministre français de la Santé, de la Famille et des Personnes handicapées, est membre de l’Académie nationale de médecine (France) et a publié de nombreux ouvrages, dont L’Enfant oublié ou les folies génétiques, Le Passeur d’univers et Sonate pour un clone.

Mireille Delmas-Marty est Professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire d’études juridiques comparatives et internationalisation du droit. Elle est également membre du Comité consultatif national d’éthique (France). Elle a participé à l’ouvrage collectif Le clonage humain et dirigé la publication Le clonage humain, droits et sociétés.

Jose-Maria Cantu est Professeur à l’Université de Guadalajara (Mexique), Président du Projet latino-américain sur le génome humain (PLAGH) et membre du Comté d’éthique de HUGO (Human Genome Organization). Il est aussi membre de l’Académie nationale de médecine (Mexique) et de l’Académie mexicaine des sciences.

William B. Hurlbut, médecin et Professeur associé (programme de biologie humaine) à l’Université de Stanford, est membre du Comité de bioéthique du Président des Etats-Unis.

Cette séance des Entretiens du XXIe siècle, organisés par la Division de la prospective, de la philosophie et des sciences humaines de l'UNESCO, se tiendra le 10 septembre (18h à 20h30) à la Maison de l'UNESCO (Salle II), 125, avenue de Suffren 75007 Paris.



Contact : tél. 01 45 68 16 21



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias No 2003 - 70
Date de publication 04 Sep 2003
© UNESCO 1995-2007 - ID: 14365