Accueil - Services Média
UNESCOPRESSE
Communiqués de presse
Avis aux médias
A voir
Photobanque
Calendrier des événements
Relations presse

Porte-parole du DG
Flash Info
Courrier de l'UNESCO
Evénements culturels
Publications UNESCO
Services d' information
Documents UNESCO
Nations Unies
- Centre de nouvelles ONU
- Sites web du système

Version imprimable
Les médias peuvent utiliser et reproduire librement les materiaux publiés sous le nom UNESCOPRESSE

UNESCO
UNESCOPRESSE
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Contribuer au débat démocratique.  
L'UNESCO appelle à des réformes radicales des programmes d'éducation relatives à l'eau
Contact éditorial : Jasmina Sopova, Bureau de l’information du public, Section éditoriale. Tél. 33 (0)1 45 68 17 17 - Email

16-07-2003 11:00 am Paris – Face à des pénuries d’eau de plus en plus menaçantes, qui risquent d’affecter des milliards d’habitants de la Terre au milieu du siècle, l’UNESCO appelle à une analyse et une réforme radicales des programmes d’éducation relatives à l’eau et au doublement rapide du nombre de spécialistes de l’eau dans le monde. Cet appel est extrait du discours du Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, qui sera prononcé le jeudi 17 juillet au nouvel Institut UNESCO-IHE d’Education relative à l’eau de Delft aux Pays-Bas.

Selon un bilan* publié en mars dernier pour marquer le lancement de l’Année internationale de l’eau douce et réalisé par un groupe de 23 agences et programmes des Nations Unies, entre deux et sept milliards de personnes – en fonction des évolutions démographiques et des choix politiques - devront faire face au manque d’eau en 2050.

Pourtant les professionnels formés et les décideurs compétents conscients des liens entre l’eau, la pauvreté, la santé, le développement et, il faut le dire, la survie, font cruellement défaut.

Bien connu comme l’un des leaders mondiaux de l’éducation relative à l’eau, IHE a acquis un statut et un mandat internationaux quand il a intégré l’UNESCO en mars de cette année. Il devrait devenir le centre d’échanges du réseau mondial des centres régionaux liés à l’UNESCO, des chaires UNESCO, des réseaux et des partenariats en matière d’éducation à l’eau et de création de compétences.

Plus de 12 000 étudiants de 120 pays ont été diplômés à IHE depuis sa fondation en 1957.

SAR le Prince Talal Abdul Aziz Al Saud, Président du Programme du Golfe arabe pour les organisations de développement des Nations Unies (AGFUND) prononcera une allocution à Delft en tant qu’Envoyé spécial de l’UNESCO pour l’eau. Il devrait y annoncer la création d’un fond AGFUND-UNESCO, doté de plusieurs millions de dollars, pour soutenir les projets pour la préservation et le développement des ressources en eau douce.


*) Le Rapport mondial pour la mise en valeur des ressources en eau – « L’eau pour les hommes, l’eau pour la vie » est accessible à l’adresse : http://www.unesco.org/water/wwap/wwdr/index_fr.shtml






Source Communiqué de Presse No 2003 - 46
Auteur(s) UNESCOPRESSE


 ID: 13603 | guest (Lire) Mise à jour: 17-07-2003 9:44 am | © 2003 - UNESCO - Contact