Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
L’UNESCO accueille la reunion intermediaire du sommet mondial

Paris – L’UNESCO va accueillir à son siège, du 15 au 18 juillet, la Réunion intermédiaire du Sommet mondial sur la société de l’information. Plus de 800 représentants gouvernementaux, ainsi que des observateurs d’organisations intergouvernementales, de la société civile et du secteur privé, participeront à cette rencontre, convoquée par le Président du Comité préparatoire pour le Sommet, Adama Sammassékou, du Mali.

Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, interviendra lors de la séance d’ouverture de cette rencontre qui a pour objet de peaufiner les projets de Déclaration de principes et de Plan d’action1 qui doivent être adoptés lors du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI2). Le Sommet lui-même est organisé par l’Union internationale des télécommunications (UIT), sous le patronage du Secrétaire général des Nations Unies, et il doit se tenir à Genève (10 au 12 décembre 2003) et à Tunis (16 au 18 novembre 2005).

Dans son discours, le Directeur général exposera la contribution de l’UNESCO au Sommet. L’Organisation plaide en faveur du développement de « sociétés du savoir », concept qui se veut plus inclusif que celui de « société de l’information » et qui est basé sur quatre principes :

  • la liberté d’expression, droit de l’homme fondamental, qui doit prévaloir sur Internet comme sur les médias traditionnels ;
  • la diversité culturelle, y compris la promotion du multilinguisme sur Internet ;
  • l’accès universel à l’éducation, qu’il s’agisse de la formation à l’utilisation des TIC, ou de l’utilisation des TIC eux-mêmes pour accéder à l’éducation ;
  • l’accès universel à l’information, composante importante d’une bonne gouvernance et du développement.

    L’UNESCO a engagé diverses initiatives pour promouvoir ces priorités. Au cours de la 32e session de la Conférence générale de ses Etats membres (29 septembre-17 octobre), l’UNESCO organisera une table ronde ministérielle (les 9 et 10 octobre) qui permettra aux ministres responsables des questions liées aux TIC et à la société de l’information d’examiner ces questions, en amont du Sommet mondial.

    Deux textes qui pourraient servir en tant qu’instruments normatifs internationaux devraient être soumis pour adoption par la Conférence générale de l’UNESCO :

    • Le projet de Recommandation sur la promotion et l’usage du multilinguisme et l’accès universel au cyberespace3, qui a été conçu comme un instrument juridique en matière d’accès équitable à l’information et de développement de sociétés du savoir multiculturelles. Il définit également des orientations pour la préservation de la diversité culturelle et linguistique.

    • Le projet de Charte de l’UNESCO sur la conservation du patrimoine numérique4, déclaration de principes qui entend mettre l’accent sur la promotion et sur les politiques à adopter par les autorités publiques, afin d’aider les Etats membres à préparer des politiques nationales permettant la préservation et un plus large accès au patrimoine numérique.

    Au cours d’une année de réunions préparatoires, un consensus international a émergé pour souligner qu’il est important de mettre les technologies de l’information et de la communication (TIC) au service du développement des individus et des collectivités dans le monde entier. Un accent particulier a été mis sur l’amélioration de l’accès à Internet dans les pays en développement. Les mesures en cours de discussion concernent aussi bien l’infrastructure que les contenus.

    Plusieurs des questions abordées par le projet de Déclaration et le Plan d’action, dans leur état actuel, devraient faire l’objet de vifs débats : contrôle des contenus préjudiciables (sites encourageant la haine raciale, la pédophilie, etc.) et liberté d’expression, sécurité et droits humains, droits de propriété intellectuelle, parmi d’autres.




    Les journalistes souhaitant couvrir cette réunion sont priés de s’accréditer
    auprès du Service de presse de l’UNESCO.
    Tél: +33 (0)1 45 68 17 48


  •  
    Auteur(s) UNESCOPRESSE
    Source Avis aux médias n° 2003-63
    Site Web 1 (URL) 1. Projet de Plan d’action
    Site Web 2 (URL) 2. Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI)
    Site Web 3 (URL) 3. Recommandation sur la promotion et l’usage du multilinguisme et l’accès universel au cyberespace
    Site Web 4 (URL) 4. Charte de l’UNESCO sur la conservation du patrimoine numérique
    Generic Field
    Espagnol
    Contact éditorial : Roni Amelan, Bureau de l’information du public, Section éditoriale, Tel +33 (0)1 45 68 16 50
    - Email r.amelan@unesco.org
    Date de publication 11 Jul 2003
    © UNESCO 1995-2007 - ID: 13545