Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
L'UNESCO accueille la première conférence internationale de l'Architecture d'urgence

Paris - Les Architectes de l’urgence français organisent, le 13 juin à l’UNESCO, leur première conférence internationale avec l’objectif de structurer cette activité sur un plan national et international.

Les architectes de l’urgence interviennent en cas de catastrophes naturelles ou technologiques ou de conflits. L’association française, qui s’est créée il y a deux ans, a été active lors de diverses catastrophes, comme l’explosion de l’usine AZF à Toulouse (septembre 2001), le séisme de Nahrin en Afghanistan (avril 2002) ou les inondations en Europe centrale – Allemagne, Roumanie, République tchèque - (août 2002). Elle étudie la mise en place d’une formation spécifique, destinée aux architectes mais aussi aux ingénieurs ou aux psychologues qui travaillent dans le domaine de l’action d’urgence.

Le président de l’association, Patrick Coulombel, explique : « Arriver deux jours après une catastrophe, c’est déjà bien. Mais avoir mis en place à l’avance une structure, sur place, c’est mieux. Et puis, il y a tout ce dont on ne parle pas, comme les bidonvilles, les camps de réfugiés, officiellement temporaires, mais qui s’installent dans la durée. »

Un nombre croissant d’associations d’architectes de l’urgence sont créées par les Conseils de l’Ordre des architectes dans divers pays. Ce fut le cas en Algérie à la fin du mois de mai, au lendemain du séisme qui a secoué le nord du pays. Le secrétaire général du Conseil national de l’Ordre des architectes algériens, Kachour Mustapha Lofti, sera l’un des participants à la conférence du 13 juin, comme les architectes de l’urgence d’Allemagne.

Seront également présents le secrétaire général de l’Union internationale des architectes, Jean-Claude Riguet, et des architectes de différents pays : Afghanistan, Algérie, Argentine, Japon, Portugal, République tchèque, Roumanie.
Du côté français, on note la présence du président du Conseil national de l’Ordre des architectes, Jean-François Susini, ainsi que celle d’élus, de représentants des pouvoirs publics et d’associations de sinistrés.

Les débats seront ouverts par Pierre Sané, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour les sciences humaines et sociales (Salle XI). Ils traiteront de la création d’un réseau aux niveaux français (10h15-11h45), européen (14h-15h30) et international (16h-17h30) ainsi que de la formation et de l’éducation des architectes. Les conclusions des travaux seront présentées de 17h45 à 18h30.

Les journalistes souhaitant assister à la conférence sont priés de s’inscrire auprès du
Service de presse, tél. 01 45 68 17 48



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias No 2003 - 50
Contact éditorial : Monique Perrot-Lanaud, Bureau de l’Information du public, Section éditoriale. Tél. +33 1 45 68 17 14
- Email m.perrot@unesco.org
Date de publication 10 Jun 2003
© UNESCO 1995-2007 - ID: 12944