Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
Le British Museum et l'UNESCO organisent le sauvetage des biens culturels iraquiens

Paris – La deuxième réunion d’experts internationaux pour le sauvetage des musées et des biens culturels iraquiens aura lieu à Londres (Royaume-Uni) le 29 avril, à l’initiative conjointe du British Museum et de l’UNESCO.


« Je me félicite de constater une nouvelle fois la formidable mobilisation des professionnels de la conservation du patrimoine pour tenter de sauver les biens culturels de l’Iraq. Je souhaite que lors de cette réunion, tous les moyens soient étudiés en vue d’assurer la restitution des objets volés aux musées iraquiens. En tant que témoignages d’une histoire particulièrement féconde, les trésors du patrimoine iraquien sont irremplaçables pour la communauté scientifique mondiale mais aussi et surtout pour les Iraquiens, pour la préservation de leur identité culturelle et de leur confiance dans l’avenir », déclare le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, dans un message qui sera lu par le Sous Directeur général pour la culture, Mounir Bouchenaki, qui co-présidera la réunion avec Neil MacGregor, Directeur du British Museum.

Les conservateurs des plus grandes collections d’antiquités de la Mésopotamie conservées en dehors de l’Iraq – notamment à l’Hermitage de Saint-Pétersbourg, au Musée du Proche-Orient de Berlin, au Louvre de Paris, au Metropolitan Museum of Art de New York et au British Museum de Londres - participeront à cette rencontre. Ils tenteront d’identifier les meilleurs moyens de venir en aide rapidement à leurs collègues de Bagdad et, à plus long terme, à la communauté des conservateurs et des archéologues iraquiens.

Dans le cadre d’une session à huis clos qui aura lieu le matin, John Curtis, le conservateur du Département des antiquités orientales du British Museum, de retour de Bagdad, et, Donny George, le directeur de recherche du Musée de Bagdad, devraient présenter un premier rapport sur la situation des musées dans la capitale iraquienne.

Les participants discuteront également, entre autres, des mesures à prendre pour lutter contre le trafic illicite de biens culturels iraquiens, notamment dans le cadre de la Convention de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l’importation, l’exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels, dont l’UNESCO est dépositaire.

Une deuxième session ouverte à la presse débutera à 14h au Clore Education Centre du British Museum et se déroulera en présence de la Secrétaire d’Etat à la Culture britannique, Tessa Jowell. Un débat et une conférence de presse seront organisés à partir de 14h30.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre du suivi des recommandations émises par la première réunion d’experts internationaux sur le patrimoine iraquien, qui s’est tenue l’UNESCO le 17 avril. Ils avaient notamment demandé qu’une interdiction immédiate frappe le commerce international de biens du patrimoine culturel iraquien et que des efforts soient entrepris au niveau international pour faciliter le travail des institutions culturelles d’Iraq.


Pour plus d’informations sur la conférence de presse, contacter Joanna Mackle, tél. : 44 (0)20 7323 8345 ; e-mail : jmackle@british-museum.ac.uk
ou
Ben Rawlingson Plant, tél.: 44 (0)20 7936 1295 ; e-mail: brawlingson@brunswickgroup.com



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias No. 2003-36
Contact éditorial : Contact UNESCO à Londres: Lucia Iglesias Kuntz, Bureau de l’information du public, Section éditoriale. Tél. : 33 (0)6 14 69 54 98
- Email l.iglesias@unesco.org
Date de publication 28 Apr 2003
© UNESCO 1995-2007 - ID: 11630