Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
La cantatrice sud-coréenne Sumi Jo nommée artiste pour la paix de l'UNESCO

Paris - La cantatrice sud-coréenne Sumi Jo sera nommée le 3 avril Artiste de l’UNESCO pour la paix en raison de son engagement en faveur de la promotion de la culture coréenne dans le monde, notamment en soutenant le programme de l’Organisation sur les « trésors humains vivants », et pour sa contribution à la coopération internationale au service de la paix et de la tolérance.

Au cours de la cérémonie, qui aura lieu à 18h au siège de l’Organisation, le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, remettra son diplôme à la célèbre soprano, née en 1962, qui s’est imposée comme l’une des plus belles voix de l’opéra contemporain. Il s’entretiendra avec celle que le chef d’orchestre Herbert von Karajan qualifiait de « voix divine » des moyens par lesquels elle pourrait soutenir les efforts de l’UNESCO en vue d’établir un réseau de « trésors humains vivants ».

Les « trésors humains vivants » sont des personnes qui incarnent au plus haut point les compétences et les techniques nécessaires à la mise en œuvre de certains aspects de la vie culturelle d’un peuple et à la pérennité de son patrimoine culturel. Ils sont au cœur d’un programme de l’UNESCO lancé en 1993 pour promouvoir la transmission aux jeunes générations des savoirs et des savoir-faire de leurs détenteurs (artistes, artisans, etc.).


Les journalistes souhaitant couvrir la cérémonie doivent s’accréditer auprès du Service de presse de l’UNESCO, tél. : 33 (0)1 45 68 17 47.



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias No. 2003-27
Date de publication 01 Apr 2003
© UNESCO 1995-2007 - ID: 10910