Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture
21 mars, Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale

Paris - L’UNESCO célèbre cette année la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, le 21 mars*, par une série de manifestations destinées au grand public, où alternent débats, tables rondes, projections de films et ateliers de réflexion avec des jeunes.


Lors de la cérémonie d’ouverture de la Journée, jeudi 20 mars à 18 h (Salle XI), sera projeté le documentaire Afrique du Sud : au-delà d’un miracle sur la gestion de l’après-apartheid dans ce pays. Un débat suivra en présence de Nosiviwe Mapisa-Nqakula, ministre adjointe aux Affaires intérieures d’Afrique du Sud et du producteur adjoint du film, Charles Meyer.

Vendredi 21, de 11 h à 13 h (Salle XII), un panel réunit les représentants de quatre villes européennes membres du réseau « Villes unies contre le racisme » : Hans Hesselmann, directeur du Bureau pour les droits de l'homme de la Ville de Nuremberg (Allemagne), Stéphane Peu, maire-adjoint de Saint-Denis, près de Paris, Giuseppe Caccia, maire-adjoint chargé des politiques sociales à Venise (Italie), et Joan Clos, maire de Barcelone (Espagne).

A la même heure (Salles III, IV, VI, IX), de jeunes membres des Clubs UNESCO et des élèves d’écoles de la région parisienne travailleront en ateliers, notamment sur la question des représentations véhiculées dans les manuels scolaires, les médias et la publicité (en partenariat avec le CLEMI, le Centre de liaison de l’enseignement et des moyens de l’information) et sur la préparation d’une déclaration sur la discrimination raciale, qu’ils présenteront à 14 h 30.

De 15h30 à 17h30 (Salle XII) sera projeté le documentaire L’Histoire de l’homme (Journey of Man), produit par National Geographic Channel, une enquête génétique qui retrace l’aventure de l’humanité depuis son origine commune. Un débat suivra avec son auteur et réalisateur, Spencer Wells.

De 18h à 20h, une table ronde sur « Image et discrimination : la société multiethnique dans le miroir de l’audiovisuel » débattra des obstacles et des avancées vers un paysage audiovisuel plus représentatif des sociétés multiculturelles. Avec : Perrine Fontaine, directrice de la fiction à France 3, Cécile Roger-Machart, conseillère de programmes à France 2, les comédiens Jacques Martial, d’origine guadeloupéenne, et Thierry Desroses, d’origine martiniquaise, qui jouent respectivement dans les séries Navarro (TF1) et PJ (France 2), l’actrice d’origine vietnamienne Jade Nguyen, Nacer Kettane, président de Radio Beur et de Beur TV, Nasser Negrouche, journaliste et spécialiste de la question, le directeur du Groupe d’étude et lutte contre les discriminations (qui gère le 114, un numéro vert - téléphone gratuit - d’enregistrement des plaintes pour discrimination), un représentant du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et un représentant du Centre national du cinéma (CNC).

La journée se clôturera, de 21h à 22h30 (Salle I), avec la pièce de théâtre I had a dream, jouée par la troupe Les Amigrés, sur le thème des préjugés raciaux et de l’altérité dans les sociétés multiculturelles.

Engagée dans la lutte contre la discrimination raciale depuis sa création, l’UNESCO exposera pendant ces deux journées des affiches contre le racisme ainsi que ses publications sur l’histoire de l’esclavage, la tolérance, la diversité culturelle ainsi que des monographies sur des cultures particulières (couloir entre les Salles X et XII).

Pour sa part, le réseau des Ecoles associées de l’UNESCO lance le 21 mars un nouveau site internet sur la Traite négrière transatlantique. Ce site - une initiative conjointe de l’UNESCO, du British Council, du gouvernement norvégien et de l’ONG Anti-Slavery International (qui l’héberge) - est une ressource inestimable pour les enseignants et les élèves, offrant une mine d’informations qui vont des documents historiques et des témoignages d’esclaves sur leur sort jusqu’aux projets scolaires et aux meilleures pratiques. A partir du 21 mars, le lien sera en ligne sur www.unesco.org/education/asp



* Le 21 mars fut proclamé Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale en 1966 par l’Assemblée générale des Nations Unies, en commémoration de ce jour de 1960 où, à Sharpeville (Afrique du Sud), 69 personnes furent tuées lors d’une manifestation pacifique contre les lois relatives aux laissez-passer imposées par l’apartheid. L’Assemblée générale vota également une résolution engageant la communauté internationale à redoubler d'efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale [résolution 2142 (XXI)]. En 2001, la « Conférence mondiale contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance qui y est associée », qui s’est tenue à Durban (Afrique du Sud), a préconisé en particulier une lutte sur trois fronts : une meilleure prévention des actes de discrimination, une répression plus sévère des délits de racisme et un soutien plus efficace aux victimes dans leur lutte pour la dignité, l'équité et la justice.

www.unesco.org/shs/fr/journeecontreracisme2.shtml
Email: 21mars@unesco.org


Accréditation indispensable auprès du Service de presse, tél. 01 45 68 17 47 / fax 01 45 68 56 52



 
Auteur(s) UNESCOPRESSE
Source Avis aux médias No. 2003-22
Site Web 1 (URL)
Contact éditorial : Monique Perrot-Lanaud, Bureau de l’information du public, Section éditoriale. tél. : 01 45 68 17 14
- Email m.perrot@unesco.org
Date de publication 13 Mar 2003
© UNESCO 1995-2007 - ID: 10415