Inicio - Servicio de prensa
UNESCOPRESS
Comunicados de prensa
Anuncios de prensa
Especiales
Fototeca
Oficinas fuera de la sede
Relaciones con la prensa

Portavoz del Director General
Flash Info
el Correo de la UNESCO
Agenda cultural
Ediciones UNESCO
Servicios de información
Documentos de la UNESCO
Naciones Unidas
- Centro de Noticias ONU
- Sitios web de la ONU

Versión para imprimir
Los medios pueden utilizar y reproducir libremente el material publicado por UNESCOPRESS

UNESCO
UNESCOPRESS
7, Place de Fontenoy
75352 PARIS 07 SP, France

 

Para fomentar el debate democrático  
10424761273newspaper-readers.jpg
16-10-2002 10:00 pm Paris - Sol Negro Project se produit à l'UNESCO le mardi 22 octobre prochain. Ce spectacle explore différents aspects de la culture péruvienne, et surtout la musique afro-péruvienne, résultat d'un long métissage entre des racines profondément africaines et des influences espagnoles et andines.
La musique afro-péruvienne, douce et rythmique, où guitares et percussions se répondent, se pratique surtout sur les côtes du Pérou. Sol Negro Project mêle ces rythmes noirs à des danses et des costumes qui sont plutôt d'origine andine, tout comme les masques spectaculaires que portent les danseurs.

Ouvert - et fermé - par les ukukus, créatures mi-hommes mi-ours portant un masque blanc, le spectacle Sol Negro Project transporte le spectateur dans un univers à la fois mythique et onirique, où évoluent démons et animaux, anges et héros, où les dieux et les humains se confondent, où la nuit elle-même devient personnage. Loin du folklore, les personnages sont issus des traditions séculaires aussi bien andines qu'africaines.

Sol Negro Project est monté à partir des chansons composées par Chabuca Granda, un " monument " de la musique péruvienne. Disparue en 1983, cette auteur, compositrice et interprète a ciselé sous forme de vals, zamacueca et tondero des pages vibrantes d'amour, de tendresse et de sensualité mais aussi de désespoir. Mario Vargas Llosa disait d'elle : " Elle a donné à la musique péruvienne une distinction et une grâce qui l'ont fait connaître au-delà de nos frontières ".

La troupe de Sol Negro Project, qui se produit depuis deux ans sur la scène internationale, a notamment représenté le Pérou au Festival des Racines noires qui s'est tenu à Gorée, au Sénégal, en 2000. Elle se compose d'une chanteuse, de cinq musiciens et de quatre danseurs.

Sol Negro Project est associé au projet de la Route de l'esclave de l'UNESCO, qui explore les causes et conséquences de la traite négrière dans les trois continents concernés : Afrique, Europe, Amériques.


*****


22 octobre, 20 h, Salle I, Maison de l'UNESCO
125, avenue de Suffren, 75015 Paris

Entrée: 10 euros. Billets: FNAC, Virgin, Galeries Lafayette, Auchan, Leclerc
www.ticketnet.fr, 08 92 69 70 73

Contact: Ekeko & Compagnie, 01 43 54 25 94.
E-mail: ekekoteatro@yahoo.fr






Fuente Avis aux médias N°2002-45
Autor(es) UNESCOPRESSE



Archivo

 ID: 7011 | guest (Leer) Updated: 18-10-2002 5:20 pm | © 2003 - UNESCO - Contact