UNESCO Banner

DIRECTORA GENERAL DE LA UNESCO

Le Directeur général désigne le Professeur Paul Ahyi en tant qu’Artiste de l’UNESCO pour la paix

Le Directeur général désigne le Professeur Paul Ahyi en tant qu’Artiste de l’UNESCO pour la paix
  • © UNESCO/A. Wheeler

Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Siège de l’UNESCO, en liaison par téléconférence avec Lomé, Togo, le 10 septembre 2009, le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a désigné le Professeur Paul Ahyi Artiste de l’UNESCO pour la paix.

Pour des raisons de santé, le Professeur Ahyi n’a pu assister à cette cérémonie, à laquelle il était représenté par son fils M. Jean-Paul Ahyi. La cérémonie s’est déroulée en présence du Professeur Gabriel Ampah Johnson, Recteur, Chancelier des Universités du Togo, et Représentant du Togo au Conseil exécutif de l’UNESCO, et de M. Tchao Sotou Bere, Ambassadeur, Délégué permanent du Togo auprès de l’UNESCO, et, à Lomé, du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Président de la Commission nationale pour l’UNESCO, M. Adimado Aduayom, et du Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, M. Sambiani Lare.

Après avoir souhaité au Professeur Ahyi un prompt rétablissement, le Directeur général a rappelé brièvement la carrière de cet artiste polyvalent, diplômé de l’Ecole nationale des Beaux arts de Paris et Professeur d’arts plastiques.

« Ses œuvres picturales et sculpturales sont connues sur le continent africain et dans le monde entier. Nombre d’entres elles ont été exposées en Afrique de l’Ouest, à New York, aux Nations Unies, à Paris, en Corée, en Chine, au Canada, en Italie et au Japon. Au-delà, toute son œuvre est traversée par un message de paix et de compréhension entre les peuples. Il a notamment œuvré pour une meilleure connaissance et un rayonnement universel de la culture africaine, convaincu des vertus de la diversité culturelle comme facteur de cohésion sociale et de dialogue. Sa vision d’artiste s’est également doublée d’une riche expérience d’enseignant, lui permettant d’expliquer et de transmettre aux jeunes générations son savoir, son sens de la créativité et sa connaissance de l’art », a déclaré le Directeur général, qui a conclu « je suis convaincu qu’il jouera un rôle décisif aux côtés de l’UNESCO pour promouvoir, en Afrique et dans le reste du monde, nos idéaux partagés de diversité, de tolérance et de dialogue interculturel ».

Dans son discours d’acceptation, retransmis depuis Lomé, le Professeur Ahyi a remercié le Directeur général pour l’honneur qui lui était fait et réaffirmé son engagement à œuvrer au service de l’humanité.

Le Professeur Gabriel Ampah Johnson a à son tour remercié le Directeur général et souligné l’importance que son pays attachait à cette nomination comme l’indiquait la présence de deux ministres et il s’est félicité de ce que la date choisie pour l’attribution du titre d’artiste pour la paix au Professeur Ahyi corresponde au jour de la Prise de la Pierre sacrée à Glidji, compte-tenu de la contribution majeur qu’il a apportée à la construction de la poste monumentale qui mène à cette forêt sacrée.

Enfin, également depuis Lomé, le Ministre de l’enseignement supérieur a remercié le Directeur général pour la coopération établie, dans de nombreux domaines, avec son pays et rendu hommage au souci constant du Directeur général de contribuer à la sauvegarde du patrimoine culturel de l’Afrique, matériel et immatériel.

  • Autor (es):Office of the Spokesperson
  • Fuente:Flash Info N° 163-2009
  • 11-09-2009
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific