UNESCO Banner

DIRECTORA GENERAL DE LA UNESCO

Le Directeur général participe au 13ème Sommet des chefs d’états et de gouvernement de l’Union africaine

Le Directeur général participe au 13ème Sommet des chefs d’états et de gouvernement de l’Union africaine
  • © UNESCO/E. Fordham

A l’invitation conjointe du Guide de la révolution libyenne, S.E.M. Mouammar Kadhafi, Président en exercice de l’Union africaine, et du Président de la Commission de l’Union africaine, M. Jean Ping, M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, s’est rendu à Syrte, Libye, du 1er au 2 juillet 2009 pour assister à la 13ème session de l’Assemblée des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine.

M. Matsuura a été invité à assister au Sommet en tant qu’invité spécial en reconnaissance de l’appui qu’il a toujours accordé à la Priorité Afrique, à la traduction de cette priorité dans tous les programmes de l’UNESCO, à l’impulsion qu’il a donnée au renforcement des liens de l’Organisation avec la Commission de l’Union africaine et toutes les communautés économiques régionales (CERs), et au plaidoyer qu’il n’a eu de cesse de mener auprès de la communauté internationale pour le respect des engagements souscrits et destinés à soutenir les efforts de développement du continent.

Le Directeur général a rencontré le Guide de la Révolution, Mouammar Kadhafi, Président en exercice de l’Union africaine, et l’a remercié de son invitation. Il a également remercié à cet égard M. Jean Ping, Président de la Commission de l’Union africaine, avec lequel il a eu un entretien bilatéral. Celui-ci, dans son allocution inaugurale, a vivement salué la présence de M. Matsuura qui est venu, une nouvelle fois, rencontrer l’Afrique avant que son mandat ne s’achève et a attesté de l’engagement personnel du Directeur général en faveur de la priorité accordée par l’Organisation au continent.

Le message du Directeur général, largement distribué et partagé avec les hauts participants au Sommet, met l’accent sur le renforcement de la coopération avec les Etats africains, la Commission de l’Union africaine ainsi que les communautés économiques régionales avec lesquelles l’Organisation a signé des accords de coopération. Dans ce cadre, l’UNESCO a accompagne l’Union africaine dans l’élaboration et la mise en œuvre des plans d’action de la deuxième Décennie de l’éducation en Afrique, le Plan d’Action consolidé pour la science et la technologie et les différentes plateformes d’action dans le domaine de la culture adoptées à Khartoum en 2006.

Le message du Directeur général appelle aussi les gouvernements et les donateurs à continuer et à renforcer leur investissement en matière d’éducation et de culture, car ils constituent les meilleures garanties du développement, de la cohésion sociale et de la paix, et souligne qu’il ne faudrait pas que la crise financière et économique compromette les acquis durement obtenus ces dernières années. Le Directeur général y rend également hommage aux Présidents Konaré et Ping pour leur travail à la tête de la Commission de l’Union Africaine et l’intérêt soutenu accordé au partenariat avec l’UNESCO.

Parmi les décisions adoptées par le Conseil exécutif de l’Union africaine, qui est composé des Ministres des Affaires étrangères des Etats membres et qui s’est réuni pour sa 15ème session à Syrte, du 24 au 30 juin, deux concernent respectivement la mise en place de l’Université panafricaine et l’Histoire générale de l’Afrique. Ces décisions ont été entérinées par le Sommet.

Le Directeur général a eu des échanges chaleureux avec pas moins de 33 hautes personnalités africaines présentes dont 21 Présidents de la République, un Vice-président, 5 Chefs de gouvernement, 5 Ministres des Affaires étrangères et un Ministre de l’agriculture. Il a également rencontré le Président de la République fédérative du Brésil, S.E.M. Luiz Inácio Lula da Silva, lauréat 2008 du Prix Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la paix qui lui sera décerné à l’UNESCO le 7 juillet 2009.

Il s’est par ailleurs entretenu avec M. Ezin, Commissaire en charge des ressources humaines, de la science et de la technologie à l’Union africaine, M. Ibrahim Assane Mayaki, Secrétaire exécutif du NEPAD, M. Ibn Bin Chambas, Président de la Commission de la CEDEAO, M. Amir Moussa, Secrétaire général de la Ligue arabe, M. Lehbib Ben Yahya, Secrétaire général de l’Union du Maghreb Arabe et M. Mohamed Al-Madani Al-Azhari, Secrétaire général de la CENSAD et M. Mohamed Sherif, Secrétaire général de l’Association mondiale pour l’Appel islamique (WICS).

En marge du Sommet, le Directeur général a participé au petit déjeuner de travail des Nations Unies organisé par Mme Rose Aïcha Migiro, Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies, représentant M. Ban Ki-moon, et qui réunissait, outre M. Matsuura, M. Michel Sidibe, Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Secrétaire Général Adjoint, et M. Haile Menkerios, Sous-secrétaire général chargé des Affaires politiques. Il a également eu des échanges avec M. Abdoulie Jahneh, Secrétaire exécutif de la CEA et M. Jacques Diouf, Directeur Général de la FAO.

C’est la quatrième fois que M. Matsuura est invité aux Sommets de l’Union africaine. Après le Sommet d’Addis-Abeba en juillet 2004, il s’est adressé au Sommet de Khartoum en 2006 consacré au thème de l’éducation et de la culture ainsi qu’à celui d’Addis Abeba en 2007, sur le thème de la science, la technologie et l’innovation au service du développement en Afrique.

  • Autor (es):Office of the Spokesperson
  • Fuente:Flash Info N° 128-2009
  • 06-07-2009
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific