United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

L’UNESCO signe un accord de coopération avec la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)

Le 21 octobre 2009, au Siège de l’UNESCO, le Directeur général, M. Koïchiro Matsuura, a signé avec M. Pedro Ondo Engo, Commissaire pour les droits de l’homme, la bonne gouvernance et le développement humain et social, un accord de coopération entre l’UNESCO et la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

La Ministre de l’éducation de base du Cameroun, Madame Alim Youssouf, a participé à la cérémonie.

A cette occasion, le Directeur général s’est félicité de l’excellente coopération qui existe déjà avec la CEMAC et qui se traduit notamment par la participation de la CEMAC aux réunions du Forum des organisations s régionales et sous-régionales africaines pour le soutien et la coopération entre l’UNESCO et l’Union africaine/NEPAD (FOSRASUN), dont la dernière s’est tenue à Tripoli le 23 février 2009. Le Directeur général a également remercié la CEMAC de sa proposition d’accueillir la prochaine de ces réunions en Guinée équatoriale et offert l’assistance de l’UNESCO pour sa préparation.

Le Directeur général a également salué la coopération dans le domaine de l’éducation, et en particulier sur l’éducation préventive au VIH/SIDA, avec la mise en œuvre du « Programme pilote de formation à distance utilisant des TIC pour les enseignants du primaire, du secondaire et des écoles normales à la prévention au VIH et SIDA dans la zone de la CEMAC ».

Enfin, le Directeur général s’est félicité de ce que cette signature vienne clore le cycle des signatures avec les huit Communautés économiques régionales reconnues par l’Union Africaine et a réaffirmé l’engagement de l’UNESCO auprès de ces organisations.

La Ministre de l‘éducation du Cameroun a ensuite pris la parole pour souligner que le Président de son pays, M. Paul Biya, attachait un prix particulier à la coopération de l’UNESCO avec la CEMAC et qu’il avait émis le vœu que cette coopération serait renforcée au vu du nouvel accord. Le Directeur général l’a assurée partager ce souhait et l’a priée de transmettre ses remerciements à M. Paul Bya, ainsi qu’à la première Dame, Madame Chantal Bya, qu’il avait eu le plaisir de nommer récemment Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO.

Author(s): Office of the Spokesperson - Source: Flash Info N° 213-2009 -  Publication Date: 26-10-2009

© UNESCO 1995-2010 - ID: 46784