United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Le Directeur général reçoit la Présidente de la République du Chili à l’UNESCO

Le 28 mai 2009, Mme Michelle Bachelet, Présidente de la République du Chili, a été reçue à l’UNESCO par le Directeur général, M. Koïchiro Matsuura.

Mme Bachelet était accompagnée d’une importante délégation de parlementaires et de personnalités du monde de la culture et de l’entreprise au Chili, ainsi que de plusieurs membres de son gouvernement, dont les ministres des Relations Extérieures, M. Mariano Fernandez, de l’Education, Mme Monica Jiménez de la Jara, de la Culture, Mme Paulina Urrutia, et de l’Energie, M. Marcelo Tokman.

Cette visite a été marquée par la signature d’une Déclaration d’intention en vue d’un Accord de coopération entre l’UNESCO et le Chili pour un projet de renforcement des capacités dans le Parc national de Rapa Nui, site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1995. La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de M. Georges Anastassopoulos, Président de la Conférence générale de l’UNESCO, de Mme María Jesús San Segundo, Ambassadrice, Déléguée permanente de l’Espagne et Présidente du Comité du patrimoine mondial, ainsi que de Mmes Pilar Armanet, Ambassadrice du Chili en France et Déléguée permanente auprès de l’UNESCO et Luz Zasso, Maire de l’Ile de Pâques. Les allocutions prononcées à cette occasion ont été chaleureusement applaudies par une nombreuse assistance de délégués permanents auprès de l’Organisation.

« Ce projet conjoint a été rendu possible grâce à la généreuse contribution du Japon », a souligné le Directeur général. « En visitant l’île de Pâques, j’ai pu constater qu’elle était devenue une des grandes destinations touristiques du Chili, et que le fragile écosystème insulaire subissait de ce fait des pressions croissantes. J’ai donc pris l’initiative de ce projet, qui doit permettre d’atténuer l’impact du tourisme au moyen d’un programme de renforcement des compétences permettant d’assurer la gestion durable des ressources naturelles et culturelles de l’île ».

« A Santiago, en février dernier, je vous avais promis de vous rendre visite, aujourd’hui j’honore ma promesse», a rappelé la Présidente Bachelet au Directeur général, avant de rendre hommage à l’action de l’UNESCO, particulièrement dans le domaine du patrimoine culturel, et d’affirmer le soutien de son gouvernement à ce projet conjoint, grâce auquel la communauté Rapa Nui sera en mesure d’assurer elle-même la mise en valeur et la protection de son patrimoine. (voir Flash Info N°020-2009*)
La Présidente du Comité du patrimoine mondial, Mme María Jesús San Segundo, a pour sa part salué « l’action engagée en faveur de la protection d’un site reconnu de valeur universelle, qui vient renforcer l’esprit de coopération internationale qu’incarne de façon exemplaire la Convention du patrimoine mondial de 1972, et met en œuvre deux principes essentiels de la Convention, à savoir l’excellence dans la conservation des biens et leur intégration dans les stratégies locales de développement durable ».

Au cours de la réunion bilatérale qui a précédé cette cérémonie, le Directeur général a assuré la Présidente du Chili que le statut du Bureau de l’UNESCO à Santiago serait revu en vue d’assurer une plus grande visibilité à son action au niveau national.

Related links 

Author(s): Office of the Spokesperson - Source: Flash Info N° 100-2009 -  Publication Date: 29-05-2009

© UNESCO 1995-2010 - ID: 45618