UNESCO Banner

DIRECTOR-GENERAL OF UNESCO

Le Directeur général inaugure une soirée commémorative « Du syndicat de Solidarité à la sortie du communisme »

Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, a ouvert, le 25 mai 2009, au Siège de l’UNESCO, la soirée commémorative intitulée « Du syndicat Solidarité à la sortie du communisme » en présence de Monsieur Lech Wałęsa, ancien Président de la Pologne.

Cette soirée était organisée à l’initiative et avec la participation de Mme Wodzynska-Walika, Ambassadrice, Déléguée permanente de la Pologne auprès de l’UNESCO, à l’occasion du 20e anniversaire de la Table-Ronde, cycle de négociation entamé le 6 février 1989 entre les représentants du gouvernement communiste, de l'Église et des chefs de l'opposition, et qui marqua la fin du régime communiste en Pologne.

Dans son allocation d’ouverture, le Directeur général a rendu un hommage appuyé au Président Wałęsa, « symbole de la liberté, du courage politique, ainsi que l’aptitude au dialogue et au compromis ». Se référant aux célébrations récentes du soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le Directeur général a souligné le rôle crucial de M. Wałęsa dans la promotion des droits de l’homme, des libertés fondamentales et des idéaux démocratiques tout au long de la période communiste.

« Vous avez été, dans des moments particulièrement difficiles et douloureux, le porte-parole de ces valeurs universelles. Avec ténacité et courage, vous avez su contraindre, de façon pacifique, le régime communiste à négocier la transition politique et économique du pays », a ainsi souligné M. Matsuura.

« Cette voie du compromis et du dialogue», a rappelé le Directeur général, « a abouti à une série d’accords politiques et économiques le 5 avril 1989, aux conséquences extraordinaires : légalisation de Solidarité le 18 avril, reconnaissance du pluralisme syndical, premières élections libres du 4 juin 1989, qui virent la victoire de Solidarité et la nomination le 19 août 1989 du premier chef de gouvernement non communiste à l’Est, Tadeusz Mazowiecki, à la tête d’un gouvernement de coalition ».

« Aujourd’hui, cette histoire parait à la fois proche et lointaine : lointaine, car la Pologne, qui compte depuis 2004 parmi les pays membres de l'Union européenne, a parcouru un long chemin, en renouant rapidement avec la tradition démocratique polonaise. Proche également, car la mémoire de Solidarité et des événements de 1989 est encore vivante dans le cœur et l’esprit de nombreuses générations », a poursuivi M. Matsuura.

En conclusion, évoquant le rôle de l’UNESCO comme d’un lieu unique d’échange, de coopération et de dialogue Est-Ouest pendant toute la période de la guerre froide, le Directeur général a mis en avant le rôle joué par les organisations internationales dans l’accompagnement des processus politiques de transition à l’Est et fait part de sa volonté de promouvoir une réflexion internationale sur le sujet.

  • Author(s):Office of the Spokesperson
  • Source:Flash Info N° 094-2009
  • 26-05-2009
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific