UNESCO Banner

DIRECTOR-GENERAL OF UNESCO

Le Directeur général ouvre la Semaine de l’Afrique

Le Directeur général ouvre la Semaine de l’Afrique
  • © UNESCO/M. Ravassard

Le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a inauguré, le lundi 25 mai 2009, la Semaine de l’Afrique aux côtés de l’Ambassadeur de la Jamahiriya arabe libyenne, M. Abdulsalam El-Qallali, représentant le Président de l’Union africaine ; l’Ambassadeur du Zimbabwe, M. David Hamadziripi, Président du Groupe africain auprès de l’UNESCO ; l’Ambassadrice d’Ethiopie, Madame Tadelech Haile-Mikael, Présidente du Comité d’organisation de la Semaine de l’Afrique ; du Président du Conseil exécutif de l’UNESCO, M. Olabiyi Babalola Joseph Yaï et de nombreuses personnalités.

Cette manifestation annuelle se tient cette année du 25 au 29 mai au Siège de l’UNESCO à Paris avec pour thème « l’Afrique dans sa dynamique culturelle et sportive ». Des expositions, des spectacles de danse, des projections de films et des conférences-débats se succéderont tout au long de la semaine. Le Président de la République du Mali, M. Amadou Toumani Touré, y participera le 29 mai et prononcera une conférence sur le thème « la gestion des conflits, le cas du Mali».
Dans son allocution d’ouverture, le Directeur général a rappelé l’importance qu’il attache à cette semaine de festivités « qui nous permet de célébrer la richesse et la diversité du continent africain. A l’heure où l’Afrique est confrontée à des défis cruciaux pour faire face aux effets de la crise financière et économique mondiale, je me réjouis donc de voir le Groupe africain à nouveau mobilisé pour rendre hommage, autour du thème de « l’Afrique dans sa dynamique culturelle et sportive », à la vitalité du continent sur la scène internationale ».

Saluant le choix de mettre l’accent sur les enjeux de la culture et du sport, le Directeur général a souligné les immenses possibilités de développement qu’offrent les industries culturelles, les industries créatives, le tourisme culturel, les programmes éducatifs en faveur de la jeunesse.

« Le continent africain, pour sa part, aura bientôt de nouvelles occasions de tracer des perspectives d’action communes autour de ces problématiques de la culture, du sport, et du développement. Je pense en particulier à la tenue prochaine du Festival mondial des arts nègres (FESMAN 2009), prévue à Dakar en décembre de cette année ; ainsi qu’à Coupe du monde de football en Afrique du Sud, prévue en juin-juillet 2010 », a poursuivi le Directeur général.

Celui-ci a ensuite mis l’accent sur le rôle et l’importance du projet sur l’Histoire générale de l’Afrique et de son exploitation pédagogique, mise en œuvre avec le généreux soutien de la Libye, et sur la mise en œuvre des trois grandes différentes conventions internationales de 1972, de 2003 et de 2005, en matière de sauvegarde des patrimoines culturels et de promotion de la diversité culturelle.

Enfin, dans le domaine du sport et de la lutte contre le dopage, le Directeur général s’est félicité de l’organisation en novembre 2008 d’une grande conférence régionale à Cape Town, en Afrique du Sud, pour promouvoir en Afrique la Convention internationale de 2005 contre le dopage dans le sport, ratifiée par 27 pays africains et a encouragé les autres Etats africains à la ratifier.

« Parce que j’ai eu la chance et le privilège de visiter au cours de mes deux mandats 52 pays africains, soit la totalité des pays du continent à l’exception de la Somalie, je suis particulièrement sensible à la diversité des visages et des cultures de l’Afrique », a conclu le Directeur général en félicitant le groupe africain de cette belle initiative.

  • Author(s):Office of the Spokesperson
  • Source:Flash Info N° 093-2009
  • 26-05-2009
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific