United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Le Directeur général présente le programme « Beyrouth, Capitale mondiale du livre 2009 »

Le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a présenté le programme «Beyrouth, Capitale mondiale du livre 2009 » au Siège de l’Organisation le 23 avril 2009.

Ont également participé à la cérémonie de présentation M. Tammam Salam, Ministre de la Culture du Liban, M. Abdel Mounim Ariss, Maire de la ville de Beyrouth, et Mme Sylvie Fadlallah, Ambassadeur, Délégué permanent du Liban auprès de l’UNESCO et Présidente du Groupe Arabe. L’événement se tenait également en présence du Président de la Conférence générale de l’UNESCO, M. Georges Anastassopoulos, et du Président du Conseil exécutif de l’Organisation, M. Olabiyi Babalola Joseph Yaï.
Dans son allocution, le Directeur général a tout d’abord noté que cette présentation se tenait à une date symbolique puisqu’il s’agissait de la journée mondiale du livre et du droit d’auteur*, ainsi que l’anniversaire de la mort de trois « immenses auteurs», Cervantes, Shakespeare et Inca Garcilaso de la Vega.

« Après Madrid, Alexandrie, New Delhi, Anvers, Montréal, Turin, Bogotá et Amsterdam, et avant Ljubljana, Beyrouth est donc la 9ème ville à être désignée comme ‘Capitale mondiale du livre’ », a déclaré le Directeur général. Il a ensuite rappelé que c’est pour son implication en matière de diversité culturelle, de dialogue et de tolérance, ainsi que pour la richesse de son programme de célébrations, que la capitale libanaise a été choisie pour l’année 2009/2010.

« Les membres du jury réunis par l’UNESCO, qui regroupaient l’Union internationale des éditeurs, la Fédération internationale des libraires, la Fédération internationale des associations des Bibliothécaires et notre Organisation, ont reconnu en Beyrouth les capacités et la vocation d’une grande ville du livre », a expliqué M. Matsuura, ajoutant que : « Beyrouth reste ainsi fidèle à un message que ce programme s’efforce de promouvoir : rappeler la place du livre dans les processus de développement humain et d’émergence de véritables sociétés du savoir ».

Faisant allusion au fait que la ville de Beyrouth a toujours été fidèle à sa tradition de grande ville d’imprimeurs, de libraires, d’écrivains, de poètes et de polyglottes, le Directeur général a fait remarquer que

Beyrouth avait présenté un programme de candidature « très ambitieux », et a ainsi assumé sa tâche avec « volontarisme et créativité ».

Le Directeur général a noté que la ville « a élaboré une stratégie et un plan d’action qui s’insèrent dans une réflexion de fond sur le rôle du livre dans la créativité et la croissance. Je ne doute pas que ce plan laissera une empreinte durable dans le développement du livre et de la lecture non seulement à Beyrouth, mais dans l’ensemble du pays et la région méditerranéenne », a-il-conclu.

Pour leur part, l’Ambassadeur Fadlallah, le Ministre Salam, et le Maire de Beyrouth, M. Mounim Ariss, ont exprimé leurs remerciements et souligné combien Beyrouth était honoré de devenir la première ville du moyen orient à avoir cette distinction. Ils ont rappelé que la ville restait attachée aux idéaux d’ouverture et dialogue qui ont toujours caractérisé Beyrouth. Finalement, ils ont signalé que l’inauguration de la ville comme Capitale mondiale du livre 2009 était programmée pour avoir lieu au Bureau de l’UNESCO à Beyrouth en présence du Président de la République libanaise.

Related links 

Author(s): Office of the Spokesperson - Source: Flash Info N° 073-2009 -  Publication Date: 25-04-2009

© UNESCO 1995-2010 - ID: 45208