United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Le Directeur général signe un accord avec l’Institut national de l’audiovisuel (INA)

Un accord entre l’UNESCO et l’INA (France) a été signé au siège de l’UNESCO le 9 avril 2009 par le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, et le Président de l’INA, M. Emmanuel Hoog, en présence de Mme Catherine Colonna, Ambassadrice et Déléguée permanente de la France auprès de l’UNESCO, de Monsieur Jean-Pierre Boyer, Secrétaire général de la Commission nationale française pour l’UNESCO, et de membres du Conseil d’administration de l’INA.

Selon cet accord, une soixantaine d’heures de films et de vidéos des archives audiovisuelles de l’UNESCO seront restaurées et numérisées pour être mise en ligne sur le site web de l’Institut National de l’Audiovisuel*. Ainsi, les éducateurs, les étudiants, les chercheurs, les producteurs audiovisuels et le public en général pourront accéder gratuitement à ces programmes d’archives, en commander des copies pour les diffuser intégralement sur des chaînes de télévision ou en utiliser des images pour réaliser des documentaires nouveaux.

Après avoir remercié les autorités françaises pour le soutien apporté à ce projet, le Directeur général s’est félicité de la signature de cet accord, qui vient couronner une coopération fructueuse et ouvrir de nouvelles pistes pour l’avenir, et qui permettra d’assurer la sauvegarde d’une partie importante du patrimoine audiovisuel tout en renforçant la visibilité de l’Organisation. Ainsi, a souligné le Directeur général, des films comme le reportage sur la Conférence de 1945 où furent jetées les bases de la création de l’UNESCO un an plus tard, ou sur des personnalités telles que René Cassin, Jawarharlal Nehru, Charles de Gaulle, Pablo Neruda ou Willy Brandt, seront désormais sauvegardés et accessibles sur le site web de l’INA.

Le président de l’INA s’est à son tour félicité de la coopération avec l’UNESCO et a remercié le Directeur général pour la confiance accordée à son institution. Il a indiqué que le site web de l’INA accueillait environ un million d’internautes par mois venant du monde entier, et que la mise en ligne des archives de l’UNESCO serait ainsi un formidable moyen de faire mieux connaître l’Organisation. Mme Colonna a pour sa part réitéré l’appui des autorités françaises à cette coopération qu’elle souhaite voir se développer à l’avenir.

Related links 

Author(s): Office of the Spokesperson - Source: Flash Info N° 061-2009 -  Publication Date: 14-04-2009

© UNESCO 1995-2010 - ID: 45062