United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Le Directeur général a reçu le Premier Ministre du Burkina Faso

Le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura a reçu au Siège de l’Organisation M. Tertius Zongo, Premier Ministre du Burkina Faso, le 21 novembre 2008, à l’occasion de sa visite en France.

M. le Premier Ministre était accompagné d’une importante délégation composée notamment de M. Alain Yoda, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères et de la coopération régionale et de M. Filippe Savadogo, Ministre de la culture, du tourisme et de la communication, Porte-parole du gouvernement.

Au cours de l’audience, M. Zongo s’est réjoui de cette rencontre avec le Directeur général en marge de sa participation à la 4ème édition des Journées économiques du Burkina Faso qui se sont déroulées en France du 20 au 24 novembre dernier. Il a remercié le Directeur général pour la coopération fructueuse établie entre le Burkina Faso et l’UNESCO, l’a félicité pour son action et l’appui encourageant qu’il apporte aux Etats membres, et lui a renouvelé le soutien du Burkina Faso pour les réformes qu’il entreprend à la tête de l’Organisation.

Le Premier Ministre a également exprimé son appréciation pour l’appui que l’UNESCO a récemment apporté au Burkina Faso en vue de l’aider à financer les activités de recherche archéologique, requises par le Comité du patrimoine mondial et destinées à permettre une meilleure présentation du dossier d’inscription des Ruines de Loropéni sur la Liste du patrimoine mondial.

Le Directeur général a félicité le Premier Ministre pour les actions qu’il mène à la tête du gouvernement burkinabé, notamment dans les domaines de compétence de l’UNESCO. M. Matsuura a exprimé le souhait que la coopération entre le Burkina Faso et l’UNESCO soit encore renforcée. Il s’est réjoui des actions prises dans le cadre de la candidature du site les Ruines de Loropéni à la prochaine session du Comité du patrimoine mondial. Il a également marqué la disponibilité de l’UNESCO à aider le Burkina Faso dans la préparation d’autres dossiers à soumettre au Comité du patrimoine mondial.

M. Matsuura a aussi invité le Burkina Faso à soumettre des dossiers de candidature en vue leur inscription sur la Liste représentative du patrimoine immatériel ou sur celle de la Liste de sauvegarde urgente. Il s’est réjoui d’apprendre que le Festival panafricain du cinéma et de la télévision d’Ouagadougou (FESPACO) fêtait son 40e anniversaire consacrant un hommage au cinéaste Sembème Ousmane.

Author(s): Office of the Spokesperson - Source: Flash Info N° 168-2008 -  Publication Date: 28-11-2008

© UNESCO 1995-2010 - ID: 44140