United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Le Prix Houphouët-Boigny est remis à M. Martti Ahtisaari

Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, a remis le 2 Octobre au Siège de l’Organisation avec M. Mario Soares, Vice-président du prix Houphouët-Boigny, le prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix à M. Martti Ahtisaari, ancien Président de la République de Finlande et Président de l’Organisation non gouvernementale Crisis Management Initiative.

La cérémonie, qui se tenait en présence du Président de la Conférence générale, M. Georges Anastassopoulos, du Président du Conseil exécutif de l’UNESCO, M. Olabiyi Babalola Joseph Yaï, et des membres du jury, a donné lieu à des interventions de Madame Teija Tiilikainen, Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères de Finlande, de M. Philippe Savodogo, Ministre de la culture, du tourisme et de la communication du Burkina Faso, de M. Yussuf Kalla, Vice-président de la République d’Indonésie, de M. Henri Konan Bédié, Protecteur du Prix, et de M. Abdou Diouf, Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie et Parrain du Prix.

Se félicitant du choix fait par le jury présidé par M. Henri Kissinger, M. Matsuura a rendu un hommage appuyé à M. Martti Ahtisaari et à son engagement au service de la paix dans le monde. « Avec vos qualités exceptionnelles de médiateur, vous vous s’inscrivez dans la lignée des grands bâtisseurs de paix (…). Qu’il s’agisse de la Namibie, de l’Indonésie ou de l’ex-Yougoslavie, vous avez supervisé des processus complexes de dialogue et de réconciliation. Aujourd’hui à la tête de l’organisation non gouvernementale Crisis management Initiative, vous savez promouvoir une réflexion nécessaire et novatrice sur les questions de sécurité collective, de bonne gouvernance, de justice et de réconciliation », a t-il notamment déclaré.

« Au-delà, » a poursuivi le Directeur général, « c’est une capacité unique d’écoute et d’analyse, ainsi que votre conviction que les enjeux de paix et de développement sont intimement liés, qui est aujourd’hui récompensée ».

M. Martti Ahtisaari, dans son allocution, a souligné l’importance des règlements pacifiques des conflits et la nécessité d’une approche novatrice des enjeux de sécurité collective, fondée sur le dialogue, la justice et la réconciliation. « Pour réussir la paix, il nous faut aider à bâtir des démocraties responsables. C’est notre responsabilité partagée, celle du système des Nations unies comme de la société civile », a t-il conclu.

Related links 

Author(s): Office of the Spokesperson - Source: Flash Info N° 133-2008 -  Publication Date: 07-10-2008

© UNESCO 1995-2010 - ID: 43609