United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Réunion d’information préparatoire à l’Assemblée des Etats Parties à la Convention de 2003

Le Directeur général a ouvert le 2 juin 2008 une réunion d’information des délégués permanents auprès de l’UNESCO afin de préparer les travaux de l’Assemblée générale des Etats Parties à la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, qui se tiendra au Siège de l’UNESCO, à Paris, du 16 au 19 juin prochain.

Rappelant que cette convention est un élément important du socle normatif élaboré par l’UNESCO dans le domaine de la diversité culturelle, le Directeur général s’est félicité que le Comité intergouvernemental, réuni à quatre reprises en l’espace de deux ans, soit parvenu à atteindre ses objectifs, à savoir un projet de directives opérationnelles. « La prochaine session de l’Assemblée des Etats parties va donner le coup d’envoi d’une seconde étape dans la vie de la Convention de 2003 : celle de sa mise en œuvre », a-t-il ajouté.

« L’Assemblée aura à se prononcer notamment sur les critères de sélection et les procédures proposées pour l’inscription sur les deux listes prévues par la Convention ‑ la liste représentative et la liste de sauvegarde urgente. Elle devra également se pencher sur les critères pour la sélection des projets, programmes et activités reflétant le mieux les principes et objectifs de la Convention, ainsi que sur ceux qui régiront l’octroi de l’assistance internationale. »

« Trois autres points importants seront examinés par l’Assemblée : le montant de la contribution au Fonds du patrimoine culturel immatériel, le projet d’utilisation des ressources du Fonds, et les critères et modalités d’accréditation des organisations non gouvernementales auxquelles seront attribuées des fonctions consultatives auprès du Comité. Enfin, l’Assemblée générale procèdera à un autre acte d’importance : l’élection de douze nouveaux membres du Comité en remplacement des membres sortants. »

Evoquant le calendrier, le Directeur général a informé les délégués que la procédure d’inscription devrait pouvoir être effectuée sur une période 13 mois en ce qui concerne la Liste représentative, et de 18 mois pour ce qui est de la Liste de sauvegarde urgente, ou 24 mois en cas de demande d’assistance financière. La Liste représentative devrait cependant intégrer dès la troisième session du Comité, prévue du 4 au 8 novembre prochain à Istanbul, les éléments proclamés chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité.

Il a également souligné que, afin de permettre d’enclencher sans tarder le processus de sauvegarde d’éléments estimés les plus menacés, l e Comité avait proposé un calendrier transitoire exceptionnel sur 13 mois pour les premières inscriptions sur la Liste de sauvegarde urgente, permettant ainsi au Comité, si ces divers calendriers sont approuvés par l’Assemblée générale, de procéder aux premières inscriptions de la première série de candidatures sur les deux listes à l’automne 2009.

Le Directeur général a tenu à saluer le « travail exceptionnel » effectué par le Comité au cours des deux années écoulées ; « il permettra de disposer d’une mise en œuvre opérationnelle centrée sur la sauvegarde par et pour les communautés, groupes et individus qui sont porteurs de ce patrimoine vivant ». « Je tiens à cet égard à féliciter chaleureusement les présidents des quatre sessions du Comité sans lesquels cet effort n’aurait pas abouti. Leur dévouement, leur sagesse et leur persévérance ont permis d’atteindre à un résultat de grande qualité, pour lesquels je les remercie très sincèrement », a-t-il ajouté.

A la date du 2 juin, 95 Etats avaient ratifié la Convention.

Related links 

Author(s): Office of the Spokeswoman - Source: Flash Info N° 067-2008 -  Publication Date: 04-06-2008

© UNESCO 1995-2010 - ID: 42650