UNESCO Banner

DIRECTOR-GENERAL OF UNESCO

Deuxième réunion du Comité pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé

Deuxième réunion du Comité pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé
  • © UNESCO/M. Ravassard

Le 17 décembre 2007, le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, a ouvert, aux côtés du Président du Comité, M. Bazil, la Deuxième réunion du Comité pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé créé en vertu du Deuxième Protocole (1999) de la Convention de La Haye de 1954.

« Les douze membres du Comité ont une tâche très importante devant eux, à savoir donner vie au deuxième protocole », a déclaré M. Matsuura. « Formuler ces principes directeurs pour la mise en œuvre du Deuxième Protocole est une priorité absolue en cette phase critique de vos travaux. L’élaboration d’un outil accessible et utile permettra d’atteindre deux objectifs : d’abord, ces principes directeurs deviendront un guide essentiel pour l’établissement de bonnes pratiques et de méthodes de travail facilitant son application au niveau national ; ensuite, ils conduiront à une meilleure compréhension et une acceptation plus large par la communauté internationale », a-t-il ajouté.

« Notre objectif est d’aboutir à un outil clair, concis et pratique permettant une meilleure protection de notre patrimoine culturel en période d’hostilités. Cela est plus urgent que jamais, dans un contexte international marqué par les tensions et les conflits régionaux. A cet égard, l’UNESCO considère que la culture, et en particulier le patrimoine culturel, ont un rôle capital à jouer dans le rétablissement de conditions favorables à la paix », a-t-il poursuivi.

La réunion du Comité sera suivie de la Réunion des États parties au Deuxième Protocole, le 20 décembre, qui éliront les six nouveaux sièges à pourvoir du Comité. Elle sera précédée dans la matinée du même jour par la septième Réunion des Hautes Parties contractantes à la Convention de La Haye, qui aura pour objet de permettre aux parties d’échanger leurs expériences sur la mise en œuvre de la Convention de 1954 et de son premier protocole.

La Convention de la Haye de 1954 est le premier instrument international à vocation universelle consacré à la protection du patrimoine culturel en cas de conflit armé. Elle s’accompagne de deux Protocoles : le Premier, adopté peu après la Convention, est spécifique aux biens culturels meubles et à leur restitution. Le Deuxième Protocole, adopté en 1999 et entré en vigueur en 2004, est le seul qui prévoit la mise en place d’un Comité. Il renforce certaines dispositions relatives à la sauvegarde et au respect des biens culturels, crée une nouvelle catégorie de biens culturels placés sous « protection renforcée », et définit les sanctions en cas de d’atteintes graves aux biens culturels et les conditions dans lesquelles la responsabilité pénale individuelle est engagée.

  • Author(s):La Porte-parole
  • Source:Flash Info N° 200-2007
  • 19-12-2007
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific