United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Le Président de la République du Paraguay s’adresse à la Conférence générale de l’UNESCO

Le 30 octobre 2007, M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO, M. Georges Anastassopoulos, Président de la Conférence générale, et M. Zhang Xinsheng, Président du Conseil exécutif de l’UNESCO, ont accueilli M. Nicanor Duarte Frutos, Président de la République du Paraguay.

Le Président était accompagné de MM Rubén Ramirez Lezcano, Ministre des relations extérieures, Luis Fernando Avalos Gimenez, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Paraguay en France et Délégué permanent auprès de l’UNESCO, Rogelio Benitez Vargas, Ministre des travaux publics et des communications, Armín Diez Perez, Ministre, Secrétaire privé du Président de la République, Ernst Bergen Schmidt, Conseiller économique, Enriquez Ramirez, Directeur général du cérémonial de l’Etat et Alberto Mendoza, Ministre, Directeur général de l’administration et des finances.

« C’est avec enthousiasme que nous avons accepté votre invitation, a déclaré le président Nicanor Duarte Frutos au Directeur général, car nous entretenons de longue date une coopération fructueuse avec l’UNESCO et nous sommes déterminés à la développer dans l’ensemble des domaines de compétence de l’Organisation ».

Lors de son entretien bilatéral avec le Directeur général, le Président paraguayen a présenté la réforme éducative engagée par son gouvernement, et qui commence à donner des résultats très positifs. « Le Paraguay, qui il y a 17 ans comptait encore 30% d’analphabètes, atteindra en 2008 l’objectif de l’éradication de l’analphabétisme », a-t-il annoncé. Le budget de l’éducation a plus que doublé depuis 2003, pour atteindre 20% du budget national et 4,5 % du PIB ».

M. Matsuura a chaleureusement félicité le Président Duarte Frutos pour les importants progrès obtenus par son gouvernement et relevé la convergence de ses objectifs avec ceux de l’UNESCO, notamment en ce qui concerne l’éducation pour tous tout au long de la vie, « L’exemple du Paraguay est un modèle pour l’ensemble de l’Amérique latine », a-t-il déclaré.

Après avoir signé le Livre d’or de l’Organisation, le Président paraguayen a remis au Directeur général les instruments de ratification de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005), en insistant sur l’importance que revêt la diversité culturelle pour son pays « riche de traditions et de cultures ancestrales ».

M. Duarte Frutos s’est ensuite adressé à la 34e session de la Conférence générale de l’UNESCO. Dans un vibrant discours, il a félicité le Directeur général pour sa vision et sa fermeté dans la conduite du processus de réforme de l’UNESCO, et souligné le caractère exemplaire au sein du système des Nations Unies d’une Organisation où «le consensus entre les nations est solidement fondé sur le dialogue interculturel et la compréhension mutuelle ». « Il n’y a pas de cultures supérieures mais des cultures différentes », a-t-il ajouté.

Présentant à la Conférence générale les principales réalisations et les objectifs du Plan stratégique de réforme éducative Paraguay 2020, initié avec l’ouverture à la démocratie au début des années 1990, le président paraguayen a déclaré : « Pour moi, le premier des droits humains, c’est l’éducation ».

Concluant ses propos en guarani, M. Duarte Frutos, a salué l’initiative de l’UNESCO de proclamer 2008 Année internationale des langues et rappelé que le Paraguay est « le seul pays sud-américain à donner à une langue amérindienne le statut de langue officielle ». (Pour plus d’informations sur le discours du Président, voir le communiqué de presse de l’UNESCO N°2007-137).

Le Président Duarte Frutos a ensuite visité une exposition du photographe paraguayen Jua Britos sur le thème « Orient-Occident : peuples autochtones du Paraguay ».

Related links 

Author(s): Office of the Spokeswoman - Source: Flash Info N° 165-2007 -  Publication Date: 31-10-2007

© UNESCO 1995-2010 - ID: 41112