United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Le Directeur général signe un accord pour le renforcement des ressources humaines dans le système éducatif béninois

Le renforcement des ressources humaines dans le système éducatif béninois fut au centre de l’accord signé le 20 octobre 2007 entre le Directeur général de l’UNESCO, M. Koïchiro Matsuura, et Mme Christine A. I. Nougbodé Ouinsavi, ministre de l’Enseignement primaire, de l’alphabétisation et des langues nationales du Bénin, Présidente de la Commission nationale pour l’UNESCO, en présence de M. Seiichi Kondo, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Délégué permanent du Japon auprès de l’UNESCO.

M. Matsuura s’est réjoui que la signature d’un tel accord, financé par les fonds extrabudgétaires du Japon, vise à renforcer les capacités des ressources humaines, par la formation de 1200 enseignants communautaires, conformément au Plan décennal de développement du secteur éducatif au Bénin et aux recommandations du forum national pour l’éducation.

Rappelant sa visite effectuée dans le pays du 11 au 12 février 2007, au cours de laquelle il avait pu évaluer l’ampleur des besoins, le Directeur général a rappelé que l’accord signé traduit l’importance que l’Organisation accorde à la promotion de la formation en Afrique, continent qui manque encore quelques 18 millions d’enseignants bien formés, pour atteindre les objectifs de Dakar.

« Les principales activités du projet étant centrées sur la formation des enseignants et le renforcement de la qualité dans l’enseignement primaire, ce projet s’insère donc tout naturellement dans les priorités de l’UNESCO en matière d’éducation et permettra au Bénin, j’en suis persuadé, de poursuivre sa marche vers la réalisation des Objectifs de Dakar et ceux du Millénaire », a-t-il ajouté, soulignant que ce projet est la traduction, en action, de la mise en œuvre du communiqué conjoint qu’il a signé à l’issue de sa visite officielle dans ce pays.

Le Directeur général a rendu hommage à la générosité du gouvernement japonais, et a exprimé sa reconnaissance à l’Ambassadeur Seiichi Kondo pour cette manifestation supplémentaire de solidarité envers le continent africain.

La ministre de l’Enseignement primaire, de l’alphabétisation et des langues nationales du Bénin, Présidente de la Commission nationale béninoise pour l’UNESCO a remercié le gouvernement japonais ainsi que l’UNESCO, pour ce nouvel accord, qui complète d’autres actions de l’UNESCO - déjà menées ou en cours - en faveur du Bénin, pour accompagner les efforts déployés par le Président Thomas Boni Yayi dans le domaine éducatif. Elle s’est référée à cet égard à l’appui de l’Organisation à la préparation de la Table ronde des partenaires sur l’éducation, l’une des recommandations du Forum national sur l’éducation, tenu à Cotonou en février 2007. Elle a également assuré le Directeur général que le Bénin prendra les dispositions appropriées pour assurer un bon déroulement de ce projet.

Author(s): Office of the Spokeswoman - Source: Flash Info N° 146-2007 -  Publication Date: 22-10-2007

© UNESCO 1995-2010 - ID: 40721