UNESCO Banner

DIRECTOR-GENERAL OF UNESCO

Le Directeur général rencontre en Argentine les Ministres de l’éducation d’Amérique latine et des Caraïbes (28-30 mars 2007)

Le Directeur général rencontre en Argentine les Ministres de l’éducation d’Amérique latine et des Caraïbes (28-30 mars 2007)
  • © UNESCO/C. Duvelle

Le Directeur général, Koïchiro Matsuura, a inauguré le 29 mars dernier les travaux de la deuxième réunion du Projet régional d’éducation pour l’Amérique latine et les Caraïbes (PRELAC) réunissant les Ministres et Secrétaires d’Etat à l’éducation des 41 pays de la région.

Présidée par le Ministre argentin de l’éducation, Daniel Filmus, la réunion avait pour objectif d’étudier comment la région peut parvenir à une éducation de qualité pour tous d’ici à 2017, horizon que se sont fixés les pays de la région pour atteindre les six objectifs de Dakar établis en 2000.

Dans son allocution, le Directeur général a souligné que « l'UNESCO, comme toutes les agences du Système de Nations Unies, est appelée à contribuer à la création des conditions nécessaires pour que tous les peuples, communautés et personnes puissent accéder à une paix authentique, à la sécurité humaine, et aux bénéfices du développement. Dans cette région, la pauvreté et l'inégalité constituent seulement deux des facteurs qui portent atteinte à la sécurité collective et à la dignité individuelle. Ici, comme sous toutes les latitudes, la pauvreté est une négation des droits humains, c'est l'antithèse même du développement. La communauté internationale a besoin d'une vision humanisée du développement basée sur le respect des droits humains, le dialogue interculturel, et la promotion de la justice. »

Il a poursuivi en précisant que l’UNESCO se concentrait son action dans le domaine de l’Education pour tous, autour de trois grands axes : « la promotion de l'éducation comme droit humain fondamental, l’amélioration de la qualité de l'éducation pour tous, l’encouragement à l'innovation et au partage des connaissances pour améliorer les politiques éducatives », thèmes inscrits à l’ordre du jour de la réunion du PRELAC.

« Je vous invite au cours de cette réunion, ensemble et de façon solidaire, à faire une analyse approfondie des défis que nous devons relever parmi lesquels figurent les Objectifs de développement du Millénaire et les objectifs de Dakar. L’engagement et le sens des responsabilités politiques des pays concernés sont indispensables pour atteindre ces objectifs », a-t-il conclu.

Après avoir inauguré, aux côtés de la Première Dame et Sénateur de Buenos Aires, Mme Cristina Elisabeth Fernandez de Kirchner, une exposition organisée dans la Villa Ocampo sur le thème de la mémoire, le Directeur général a accueilli Mme Kirchner ainsi que l’ensemble des participants à la réunion du PRELAC dans les jardins de la Villa Ocampo pour un dîner-spectacle, et une représentation de « La Voz de los sin Voz ».

Pendant sa visite, le Directeur général a eu des entretiens avec le Ministre des Affaires étrangères, du commerce international et des cultes, M. Jorge Taiana, le Ministre de l’éducation, des sciences et de la technologie, M. Daniel Filmus, ainsi qu’avec le Secrétaire d’Etat à la culture, M. José Nun. Il a par ailleurs rencontré les Ministres de la culture des 24 provinces d’Argentine réunis en Conseil fédéral.

Le Directeur général a par ailleurs signé avec le Recteur de l’Université nationale du 3 Février et l'Association des amis du Musée National de Beaux-arts, l’accord de création d’une Chaire UNESCO de tourisme culturel.

Il a visité l’Escuela Mecanica de la Armada (ESMA), ancien lieu de détention illégale durant les années de dictature (1976-1983), transformée en musée en août 2004 sous le nom « Espace pour la mémoire et la promotion et la défense des droits de l’homme ».

  • Author(s):Office of the Spokeswoman
  • Source:Flash Info N°047-2007
  • 04-04-2007
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific