UNESCO Banner

DIRECTOR-GENERAL OF UNESCO

Le Directeur général en visite officielle au Togo (12-15 février)

Le Directeur général en visite officielle au Togo (12-15 février)
  • © UNESCO/C. Duvelle

A l’invitation de Son Excellence M. Faure Gnassingbé, Président de la République togolaise, le Directeur général de l’UNESCO, Monsieur Koïchiro Matsuura, a effectué une visite officielle en République togolaise du 12 au 15 février 2007.

Au cours de son séjour, le Directeur général a été reçu en audience par le Chef de l’Etat à Kara, qui a exprimé sa satisfaction pour le soutien que l’UNESCO a accordé au peuple et au Gouvernement togolais pendant le processus de recherche d’une culture de la paix, d’union nationale et d’une démocratie apaisée et pour les efforts déployés pour que le Togo puisse atteindre les Objectifs du Millénaire et ceux de l’Education pour tous. Le Directeur général a exprimé au Chef de l’Etat toute son admiration face aux progrès considérables enregistrés par la République togolaise dans les domaines de la construction de l’Etat de droit, du renouveau démocratique et du respect des libertés fondamentales.

Les entretiens ont porté sur les questions d’intérêt commun et sur le renforcement de la coopération entre la République togolaise et l’UNESCO dans les domaines de l’éducation, de la science, de la culture et de la communication.

Le Directeur général a également pu s’entretenir avec le Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Sous la présidence du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Président de la Commission nationale togolaise pour l’UNESCO, une séance de travail avec les Ministres responsables des domaines de compétence de l’UNESCO a permis de passer en revue l’ensemble des domaines dans lesquelles la coopération pourrait être renforcée. Le Ministre des enseignements primaire et secondaire, le Ministre de l’environnement et des ressources forestières, le Ministre de la communication et de la formation civique, le Ministre de la coopération et du NEPAD, le Ministre des droits de l’homme et de la démocratie, le Ministre de la culture, du tourisme et des loisirs, le Ministre de l’enseignement technique de la formation professionnelle, le Ministre des affaires sociales et de la promotion de la femme et le Ministre de la jeunesse et des sports y ont participé.

Parmi les domaines identifiés figurent l’appui aux universités de Kara et de Lomé dans les domaines de la formation des formateurs, des Chaires UNESCO et des technologies de l’information et de la communication ; l’organisation d’une réflexion d’ensemble sur l’éducation ; la valorisation du site de Koutammakou (Batamariba) inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO ; la formation des journalistes et des professionnels des médias en période électorale ; la mise en place de la Route de l’esclave dans la zone maritime du pays pour combler le chaînon manquant entre Cape Coast au Ghana et Ouidah au Bénin ou la promotion du tourisme culturel.

Au cours de son séjour, le Directeur général a reçu un Doctorat honoris causa de l’Université de Kara, et a signé avec le Recteur Chancellier des Universités du Togo un accord instituant une Chaire UNESCO en géosciences à l’Université de Lomé, qui constitue la cinquième Chaire UNESCO établie dans le pays.

Le Directeur général s’est par ailleurs rendu sur le site de Koutammakou, pays des Batammariba, premier site togolais inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, et a visité d’une takienta, habitat traditionnel de cette région. Il a signé avec les autorités togolaises un accord de financement sur fonds-en-dépôt japonais pour la sauvegarde du patrimoine immatériel des Batammariba de Koutammakou.

Le Directeur général a également visité un certain nombre de lieux comportant des vestiges de la traite négrière ; il s’est en particulier rendu sur les sites de Gatovoudo, d’Agbodrafo, où il a visité la maison des esclaves, d’Aneho, d’Atoeta, et de Glidji Kpodji, où il a été élevé à la dignité de Prince du Royaume traditionnel du peuple Ge, sous le nom d’Assiogbon, par le Roi traditionnel du peuple Ge.

  • Author(s):Office of the Spokeswoman
  • Source:Flash Info N°025-2007
  • 21-02-2007
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific