UNESCO Banner

DIRECTOR-GENERAL OF UNESCO

Signature d’un Accord de coopération entre l’UNESCO et l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), Addis Abeba, 29 janvier 2007

Signature d’un Accord de coopération entre l’UNESCO et l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), Addis Abeba, 29 janvier 2007

M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l’UNESCO et M. Attalla Hamad Bashir, Secrétaire exécutif de l’IGAD, ont procédé le 29 janvier 2007, en marge du 8e sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine, à la signature d’un accord de coopération entre les deux organisations.

L’Autorité intergouvernementale sur la sécheresse et le développement (IGAD) a été créé en 1986 avec un mandat restreint concernant les questions de sécheresse et de désertification. Le mandat de l’IGAD a été élargie en vue, notamment, de concrétiser la volonté d’intégration économique, politique et sociale de ses États membres, conformément aux dispositions pertinentes de la Charte des Nations Unies et à celles du Traité d’Abuja portant création de la Communauté économique africaine.

L’IGAD, qui couvre sept pays de l’Afrique de l’Est - Djibouti, Éthiopie, Érythrée, Kenya, Somalie, Soudan et Ouganda - est considérée comme l’une des principales communautés économiques sous-régionales africaines (CER) par l’Union africaine. L’IGAD fait partie du Forum des organisations régionales et sous-régionales africaines pour le soutien de la coopération entre l’UNESCO et le NEPAD (FOSRASUN) mis en place par le Directeur général, L’IGAD est la première organisation pour la paix et l’intégration sous-régionale de l’Afrique de l’Est. Elle a pour finalité : la réalisation de la paix, la prospérité économique et l’intégration régionale. C’est notamment sous l’égide de l’Union africaine et de l’IGAD que les négociations de paix au Soudan et en Somalie ont été menées.

A l’occasion de la signature de cet accord, qui fait suite à une décision du Conseil exécutif de l’UNESCO adoptée lors de sa 174e session, le Directeur général s’est dit très satisfait que les deux organisations aient pu matérialiser leurs relations de coopération. Il a souligné l’importance que l’UNESCO accorde au renforcement des initiatives en faveur d’une plus grande intégration régionale des politiques économiques, sociales et culturelles en Afrique et a réitéré la disponibilité de l’UNESCO à renforcer davantage, dans ses domaines de compétence, sa coopération avec l’IGAD.

Le Secrétaire exécutif s’est félicité de la signature de cet Accord avec l’uNESCO. Il a rappelle que l’Organisation de l’IGAD était très impliquée dans la gestion des conflits en Afrique de l’Est. Il a ajouté que l’Accord de coopération avec l’UNESCO allait ouvrir de nouvelles perspectives de coopération dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture. Il s’est par ailleurs félicité de la coopération avec le Bureau d’Addis Abeba, Point focal pour l’UNESCO, pour la coopération avec l’IGAD.

Avec la signature de cet accord, l’UNESCO a formalisé ses liens avec sept des 8 Communautés économiques régionales (CERs) reconnues par l’Union Africaine.

  • Author(s):Office of the Spokeswoman
  • Source:Flash Info N° 011-2007
  • 31-01-2007
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific