United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

Participation du Directeur général au 8ème Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine, Addis Abeba, Ethiopie (29-30 janvier 2007)

A l’invitation du Président de la Commission de l’Union africaine, Prof. Alpha Oumar Konaré, le Directeur général, M. Koïchiro Matsuura s’est rendu à Addis Abeba (Ethiopie) du 28 au 30 janvier 2007 pour assister à la 8e session de l’Assemblée des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine consacrée au thème de « Science, Technologie et Recherche scientifique pour le développement ».

C’est la troisième fois que le Sommet de l’Union africaine reçoit à titre exceptionnel M. Koïchiro Matsuura.

Le Directeur général a assisté en tant qu’invité de marque à la séance d’ouverture du Sommet sous la présidence de M. Denis Sassou N’Guessou, Président du Congo, en présence du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon et du Président de la Commission de l’Union Africaine, Prof Alpha Oumar Konaré qui a rendu un vibrant hommage à l’UNESCO et qui a souligné l’appui que M. Koïchiro Matsuura a toujours accordé à la Priorité Afrique.

Le Sommet a élu à sa tête comme président du 8e Sommet le Chef de l’Etat du Ghana M. John Kufuor.

Pendant la session spéciale que ce dernier a présidée et qui été consacrée au thème « Science, Technologie et Recherche scientifique pour le développement », M. Koïchiro Matsuura, a félicité le Président du Ghana pour sa brillante élection à la tête de l’Union africaine et a réaffirmé aux Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union, l’appui que l’UNESCO apportera à la mise en œuvre du plan d’action consolidé en faveur des sciences et de la technologie en Afrique. Il a insisté sur le fait « qu’il existe désormais une réelle volonté politique, au plus haut niveau, d’investir dans ces domaines et de faire de l’Afrique un lieu d’excellence, d’innovation et d’influence ».

Le Directeur général a aussi souligné la nécessité pour les pays africains de mettre en place des systèmes de gouvernance permettant de donner une plus forte impulsion à la recherche scientifique. Il a dit toute sa satisfaction quant à l’initiative des Chefs d’Etat visant à développer un système africain d’indicateurs des sciences et de la technologie et exprimé le soutien ferme de l’Organisation à la décision des Chefs d’Etat d’établir un Fonds africain destiné à promouvoir la recherche scientifique et technique. Il a aussi exprimé sa conviction que la décision de consacrer 1% du PIB de chaque Etat africain à la recherche et au développement d’ici 2010 est une étape importante dans la réalisation de la priorité à accorder à la recherche et au développement. Outre l’attention attirée sur l’eau douce, l’océanographie et la biotechnologie, le Directeur général a mis l’accent sur l’importance à accorder à la bioéthique, la sécurité alimentaire et aux conséquences que la science et la technologie mal maîtrisée peuvent avoir sur l’environnement.

Le 28 janvier, veille du Sommet, le Directeur général, avait participé à la 16ème réunion du Comité des Chefs d’Etat et de gouvernement chargé de la mise en œuvre du NEPAD (HSGIC), présidé par le Président Olusegun Obasanjo, Chef de l’Etat de la république fédérale du Nigeria.

Il a aussi dans l’après midi du 29 janvier en compagnie du président Kufuor, du Président Kagamé du Rwanda et du Président de la Commission de l’Union africaine procédé à l’inauguration de l’exposition consacrée à la science et à la technologie en Afrique. En outre, il a assisté au dîner de Gala organisé par le Président Thabo Mbeki (Afrique du Sud) à l’occasion du lancement de l’Année Internationale du football africain.

Le Directeur général a eu des entretiens avec le Président de la Tanzanie, M. Jakaya Kikwete, le Président de Djibouti, M. Ismael Omar Guelleh, le Président du Bénin, M. Thomas Yayi Boni, le Premier Ministre d’Ethiopie, M. Meles Zenawi, le Président de la Commission de l’Union africaine, Prof. Alpha Oumar Konaré ainsi qu’avec le Premier Ministre d’Italie, M. Romano Prodi.

Par ailleurs, le Directeur général a rencontré de nombreux autres Chefs d’Etat et de gouvernement en marge du Sommet parmi lesquels, les présidents de l’Algérie, du Gabon, du Togo, les Premiers ministres du Niger et de Trinidad et Tobago ainsi que le Président de l’Autorité Palestinienne. Il a aussi rencontré plusieurs Chefs exécutifs des Communautés économiques régionales (CERs) ainsi que plusieurs personnalités et responsables de la Société civile africaine.

Author(s): Office of the Spokeswoman - Source: Flash Info N° 010-2007 -  Publication Date: 31-01-2007

© UNESCO 1995-2010 - ID: 36639