UNESCO Banner

DIRECTOR-GENERAL OF UNESCO

La Fédération française des Clubs UNESCO fête son cinquantenaire

En présence de près d’un millier de jeunes issus du très vivant réseau des Clubs UNESCO français, Koïchiro Matsuura a ouvert la cérémonie des 50 ans de la Fédération française, le samedi 9 décembre 2006.

S’exprimant devant une salle comble et joyeuse, le Directeur général a souhaité la bienvenue aux participants en lançant : « Cette maison est la vôtre. Considérez donc que nos portes vous seront toujours ouvertes ».

M. Matsuura a tout d’abord rappelé que le Mouvement des Clubs, créé au Japon en 1947, comprend aujourd’hui plus de 3 700 Clubs qui œuvrent à la diffusion des idéaux de l’Organisation dans plus de 90 pays. Plus de 1 400 Clubs se trouvent actuellement en Asie-Pacifique, 1 200 en Afrique, 600 en Europe et Amérique du Nord, 250 en Amérique latine et Caraïbes et 70 dans les Etats arabes. « Tous ces Clubs, à l’instar de la Fédération française, font partie intégrante de la grande famille de l’UNESCO. Pourquoi ? Parce qu’ils sont le « bras avancé » de l’Organisation auprès de la société civile dans le monde entier, qu’ils sont nos premiers relais auprès de l’opinion publique et des communautés locales, qu’ils sont nos intermédiaires indispensables pour engager des partenariats et élargir nos réseaux », a-t-il déclaré.

« Pour remplir son mandat, convaincre et mettre en œuvre ses objectifs, l’UNESCO a en effet besoin de vous. La dynamique des Clubs, leur autonomie d’action, leur engagement, en font des partenaires de choix. Leur implication en faveur des programmes prioritaires de l’Organisation est d’autant plus importante qu’elle permet de toucher des publics qui ne sont pas forcément acquis à la cause de l’UNESCO et de mieux faire partager les idéaux qui nous rassemblent », a-t-il poursuivi.

Le Directeur général a ensuite rendu un hommage appuyé à la Fédération française qui, réunissant près de 200 Clubs, a considérablement contribué à la consolidation du Mouvement: pas seulement en France, mais aussi dans de nombreux autres pays grâce aux contacts établis avec d’autres Fédérations, notamment dans le continent africain. A l’occasion de ce cinquantième anniversaire, M. Matsuura a souhaiter exprimer sa reconnaissance à trois personnes, qui ont accompli « un travail immense en faveur des idéaux de notre Organisation et ont donné une impulsion significative au Mouvement des Clubs pour l’UNESCO en France », André Zwayacker, l’un des fondateurs et actuel président d’honneur de la Fédération française des Clubs UNESCO, ainsi qu’à Raoul et Colette Bacconier, ancien et actuelle vice-présidente de la Fédération française, représentés par leur petite fille. A cette occasion M. Matsuura leur a remis la médaille du soixantième anniversaire de l’UNESCO, « en reconnaissance de leurs activités en faveur des Clubs pendant plusieurs décennies ».

Le Président de la Fédération mondiale des associations, centres et Clubs UNESCO, M. Eiji Hattori, le Président de la Fédération française des Clubs UNESCO, M. Yves Lopez, des Présidents et membres des Fédérations de la Catalogne, du Congo, de Roumanie, assistaient à cette réunion à laquelle s’était également associé le Secrétaire général de la Commission française pour l’UNESCO, M. Jean-Pierre Boyer.

  • Author(s):La Porte-parole
  • Source:Flash Info N° 201-2006
  • 11-12-2006
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific