UNESCO Banner

DIRECTOR-GENERAL OF UNESCO

Ouverture de la Campagne mondiale pour l’éducation à la prévention des catastrophes

Ouverture de la Campagne mondiale pour l’éducation à la prévention des catastrophes
  • © UNESCO/M.Ravassard

« Investir dans la sécurité des écoles et la prévention des catastrophes est payant »
a déclaré le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, lors de la cérémonie de lancement de la Campagne mondiale pour l’éducation à la prévention des catastrophes, qui s’est tenue au Siège de l’Organisation le 15 juin 2006, en présence de M.Sálvano Briceño, Directeur du secrétariat inter-agences de la Stratégie internationale des Nations Unies pour la prévention des catastrophes (ISDR), et de nombreux enfants ayant survécu à des catastrophes.

A cette occasion, le Directeur général a souligné l’importance de cette Campagne, intitulée La prévention des catastrophes commence à l’école, qui a deux objectifs principaux : promouvoir la prévention des catastrophes dans les cursus scolaires ; améliorer la sécurité des écoles en encourageant l’application de normes de construction capables de résister à n’importe quel type d’aléa naturel. « L’éducation et la sensibilisation constituent les éléments fondamentaux dans la construction d’une culture de prévention. Si les gens qui se trouvent dans des régions menacées étaient conscients de ces risques et savaient comment se prévenir, agir et réagir, il y aurait moins de morts, de blessés et de dégâts lorsque ces catastrophes se produisent », a-t-il notamment déclaré.

Face aux risques de tous genres, qu’ils soient d’origine naturelle, technologique, sociale ou liés à la vie quotidienne, M. Matsuura a rappelé que les Nations Unies ont adopté une Stratégie internationale pour la prévention des catastrophes qui a pour objet de « promouvoir une culture de la prévention des catastrophes, qui permette d’anticiper les événements, au lieu d’y réagir a posteriori ». A cet égard : « L’éducation et la sensibilisation constituent les éléments fondamentaux dans la construction d’une culture de la prévention », a-t-il souligné, se réjouissant que la campagne lancée ait pour devise « La prévention des catastrophes commence à l’école ».

Pour le Directeur général il est crucial que « les générations futures, qui seront les décideurs de demain, soient dûment informées et sensibilisées aux risques et qu’elles reçoivent assez tôt l’enseignement nécessaire à une meilleure compréhension, à la fois des risques qui les entourent et des moyens de prévenir leur impact destructeur sur la société. » « Il faut donner aux jeunes l’opportunité de développer et d’assurer leur propre protection ainsi que celle de leur communauté à travers un enseignement approprié et une responsabilisation adéquate ».

Le Directeur général a conclu son intervention en renouvelant l’engagement de l’UNESCO dans la mise en œuvre du Cadre d’action de Hyogo 2005-2015 qui a été adopté lors de la Conférence des Nations Unies sur la prévention des catastrophes qui s’est tenue à Kobe en janvier 2005. « Ce faisant l’UNESCO, a-t-il déclaré, entend renforcer son partenariat avec le Secrétariat de la Stratégie internationale pour la prévention des catastrophes dont je salue les efforts, ainsi qu’avec les autres agences et organisations compétentes. L’éducation à la prévention des catastrophes constituera une composante essentielle de notre contribution ».

  • Author(s):La Porte Parole
  • Source:Flash info n°093-2006
  • 16-06-2006
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific