UNESCO Banner

DIRECTOR-GENERAL OF UNESCO

Entretiens du XXIe siècle : Tout peut-il disparaître ? Espèces, langues, cultures, valeurs…

« Tout peut-il disparaître ? Espèces, langues, cultures, valeurs… », tel était le thème de la séance des Entretiens du XXIe siècle*du 9 mai qui a réuni autour du Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, quatre personnalités de renommée internationale : Jean Baudrillard, Hélé Béji, Norman Myers et Adama Samassekou (voir UNESCOPRESSE 2006-26).

Ouvrant la discussion, Koïchiro Matsuura, a tout d’abord abordé le thème de la « disparition » qui, « après celui du déclin et de la dévaluation des valeurs, est bien inscrit au cœur des interrogations de la modernité même ». Reconnaissant que le XXe siècle a été « exceptionnel » au regard de l’histoire de la planète en terme d’accroissement de la richesse collective, de croissance stimulée et de démographie, le Directeur général a souligné les menaces que cet accroissement fait courir au milieu naturel en compromettant gravement l’équilibre entre l’homme et la biosphère. « Si rien n’est fait pour inverser cette tendance, l’existence même de l’homme sur terre pourrait se voir menacée de son propre fait », a-t-il ainsi déclaré.

« Il en va de même pour les langues », a poursuivi M. Matsuura qui a estimé que « Les processus de mondialisation auxquels nous avons assisté à la fin du siècle dernier ont constitué une situation inédite de rapprochement des peuples et des cultures. Ils ont ainsi fragilisé certaines expressions culturelles les plus vulnérables, parmi lesquelles de nombreuses langues ».

Suite à ce constat, M. Matsuura a rappelé les réponses apportées par l’UNESCO et le système des Nations Unies, « qui ne sont pas restés inactifs face à la disparition des espèces et des langues, et donc à l’érosion des cultures ». Il a notamment évoqué la création en 1974 du programme L’Homme et la biosphère (MAB) qui a permis l’établissement de plus 480 sites dans une centaine de pays, la publication de L’Atlas des langues en péril et de divers dictionnaires de langues en voie de disparition.

Le Directeur général a également évoqué les « feuilles de route » dont dispose la communauté internationale pour contribuer à placer le respect de la diversité culturelle au service du développement et de la créativité. Ainsi a-t-il cité à titre d’exemple le Plan d’action de la Déclaration de l’UNESCO sur la diversité culturelle, adoptée en 2001, qui s’est assigné l’objectif « d’encourager la diversité linguistique – dans le respect de la langue maternelle – à tous les niveaux de l’éducation, partout où c’est possible » ou bien encore l’Agenda de Tunis pour la Société de l’information qui a assigné à l’UNESCO le rôle de point focal pour plusieurs grandes orientations du Plan d’action du Sommet mondial sur la société de l’information, notamment sur la ligne d’action intitulée « Diversité et identité culturelles, diversité linguistique et contenus locaux ».

M. Matsuura a conclu son intervention en invitant les participants s’interroger sur les orientations qu’il convient de dessiner afin de favoriser « de nouvelles pratiques de la transmission, un sens dynamique de la solidarité entre générations, une signification renouvelée ». « Il importe de promouvoir à l’échelle planétaire une nouvelle éthique du futur, qui relie décisions présentes et vision à long terme. La planète, la biosphère, l’espèce humaine, la Cité, les cultures et les valeurs sont fragiles, et nous savons désormais qu’elles sont mortelles », a-t-il déclaré.

*Organisés par Jérôme Bindé, Sous-Directeur général adjoint pour les sciences sociales et humaines et Directeur de la Division de la prospective, les Entretiens du XXIe traduisent la volonté de la communauté internationale de renforcer sa fonction de veille intellectuelle, en ouvrant un espace de dialogue international sur les principaux enjeux de l’avenir, qui ne peuvent pas être réduits à leur seul aspect technologique.

  • Source:Flash info n°071-2006
  • 13-05-2006
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific