UNESCO Banner

DIRECTOR-GENERAL OF UNESCO

L’UNESCO célèbre la langue portugaise

A l’occasion du Jour de la langue portugaise, organisé à l’UNESCO à l’initiative du groupe des Ambassadeurs des pays de langue portugaise à l’UNESCO, le 5 mai 2006, le Directeur général, Koïchiro Matsuura a rendu hommage cette langue qui « comme toutes les langues est non seulement un outil de communication, mais véhicule une perception du monde, avec ses systèmes de valeur et d’expressions culturelles ».

M. Matsuura, s’exprimant en présence de M. Almerindo Jaka Jamba, Coordinateur du groupe des pays de la CPLP et Ambassadeur, délégué permanent de l’Angola auprès de l’UNESCO, s’est réjoui de la présence de M. Luis Fonseca, Secrétaire exécutif de la Communauté de pays de langue portugaise (CPLP), qui « confirme la place prééminente que la CPLP attache à la culture pour la construction et consolidation des liens de coopération ». Le Directeur général a également salué la présence du Secrétaire exécutif de l’Union latine, M. Bernardino Osio, soulignant que la « relation entre la CPLP et l’Union latine nous ramène à la grande famille des pays et des peuples de trois espaces linguistiques majeurs du monde occidental : l’espagnol, le portugais et le français ».

M. Matsuura a rappelé l’importance que joue la diversité des huit pays qui composent l’espace de langue portugaise – l’Angola, le Brésil, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, le Mozambique, le Portugal, Sao Tomé-et-Principe, et le Timor-Leste, – constituant ainsi « un cadre de coopération particulièrement riche, qui permet le développement d’activités de coopération inter-régionale, intra-régionale (dans le cadre des PALOP), Nord/Sud, Sud/Sud, particulièrement propices ».

Pour le Directeur général la promotion de la langue portugaise revêt une signification toute particulière si on la rattache aux questions liées à l’enseignement de la langue, l’alphabétisation, aux nouvelles technologies de la communication et de l’information, à la littérature, à toutes les formes d’expression artistique, ainsi qu’à la préservation du patrimoine culturel. « Soutenir la promotion de la langue portugaise, c’est aussi faire un plaidoyer pour l’éducation pour tous, pour la liberté d’expression, pour la diversité culturelle, pour la préservation du patrimoine immatériel de l’humanité », a-t-il conclu, avant de laisser la parole aux Secrétaire de l’Union latine et au Secrétaire exécutif de la CPLP.

Une exposition de photographies du photographe brésilien Rui Faquini, des débats autour de la langue portugaise, de la musique et des chants avec la participation de Ana Guanabara et de son groupe, de la chanteuse Misia et de Lulendo, ont marqué cette manifestation qui a réuni au siège de l’UNESCO une très large assemblée.

  • Source:Flash info n°067-2006
  • 05-05-2006
Europe and North America Latin America and the Caribbean Africa Arab States Asia Pacific